Didier Calmels va reprendre les deux tiers du capital de Doux

L'homme d'affaires va racheter les créances du groupe volailler à hauteur de 150 millions d'euros, a confirmé Régis Valliot, l'administrateur judiciaire du tribunal de commerce de Quimper (Finistère). Le groupe breton demande une prolongation de six mois de sa période de redressement judiciaire.

Partager
Didier Calmels va reprendre les deux tiers du capital de Doux

Régis Valliot, l'administrateur judiciaire du tribunal de commerce de Quimper (Finistère), a confirmé mardi 21 mai que l'homme d'affaires Didier Calmels va prendre les deux tiers du capital du groupe Doux, basé à Châteaulin (Finistère), une information révélée par Le Figaro dans son édition du jour. L'actionnaire de la société Développement & Partenariat (D&P) va racheter les créances de la banque Barclays, premier créancier du volailler breton, à hauteur de 150 millions d'euros.

La direction du groupe breton a présenté mardi 21 mai aux juges consulaires du tribunal de commerce de Quimper son projet de plan de continuation tout en lui demandant une prolongation de six mois de sa période de redressement judiciaire. Sauf coup de théâtre de dernière minute, Doux devrait obtenir ce délai afin de boucler son plan de continuation sachant que les membres du comité central d'entreprise ont voté vendredi en faveur de cette prolongation.

340 millions d'euros de dettes

Didier Calmels est un spécialiste du retournement d'entreprise. La créance de Barclays serait convertie en actions, ce qui confèrerait à sa société D&P les deux-tiers du capital du groupe. La famille Doux et BNP Paribas conserveront un tiers du capital.

D&P a négocié un accord de principe avec le géant brésilien de la viande JBS, locataire-gérant de la filiale de Doux au Brésil, pour que la société Frangosul lui soit cédée "pour un réal symbolique" à condition qu'une fois propriétaire il "renonce aux créances sur la France", a précisé Régis Valliot, cité par l’AFP. Une opération qui permettrait d'éliminer 60 millions d'euros supplémentaires du passif de Doux, qui se monte à quelque 340 millions d'euros.

Les six prochains mois permettront à la direction de Doux et aux administrateurs judiciaires la mise en place des modalités de remboursement sur une décennie de sa dette.

Le groupe volaille finistérien emploie à ce jour à peine 2 400 salariés, il partage ses activités entre la vente de volailles congelées pour le grand export et les produits élaborés sous la marque Père Dodu.

D'après les informations communiquées par la direction générale, le groupe a retrouvé l'équilibre financier et a même procédé au recrutement de 400 salariés supplémentaires ces derniers mois afin de répondre à la hausse de ses marchés moyen-orientaux. Il a aussi entrepris un plan d'investissements, l'usine Père Dodu de Quimper bénéficie actuellement d'une enveloppe d'1,8 million d'euros pour augmenter ses capacités.

Stanislas du Guerny et Timothée L'Angevin

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

DOUX

DOUX

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS