Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Dialog Semiconductor gagne un sursis de 3 ans en tant que fournisseur d’Apple

Ridha Loukil ,

Publié le , mis à jour le

Le fournisseur allemand de puces Dialog Semiconductor conclut un accord avec Apple qui lui assure la poursuite de ses fournitures de composants jusqu’en 2021. Mais il concède une licence de ses technologies de gestion de l’alimentation qui donne au géant californien des mobiles la capacité d’être ensuite complètement autonome.

Dialog Semiconductor gagne un sursis de 3 ans en tant que fournisseur d’Apple
Circuits de gestion de l'alimentation de Dialog Semiconductor dédiés aux mobiles
© Dialog

L’horizon s’éclaircit pour Dialog Semiconductor. Du moins à moyen terme. Le fournisseur allemand de puces électroniques, qui a perdu le circuit principal de gestion de l’alimentation de l’un des trois nouveaux iPhone, va poursuivre ses fournitures de composants à Apple jusqu’en 2021. C’est le premier volet de l’accord conclu entre les deux parties.

Apple récupère 300 personnes de Dialog

Dialog Semiconductor figure en tête des fournisseurs de semi-conducteurs qui risquent d’être lâchés par Apple au profit de produits développés en interne. Ce risque commence à se matérialiser avec la perte de 30% du marché du circuit principal de gestion de l’alimentation de la nouvelle génération d’iPhone. L’accord conclu avec le groupe de Cupertino lui accorde un sursis de trois ans. Le temps de diversifier sa clientèle et d’étendre ses marchés au-delà des mobiles, dans l’Internet des objets, l’automobile ou encore l’informatique. Mais Dialog Semiconductor précise qu'il ne fournira pas le circuit principal de gestion de l'alimentation de la prochaine génération d'iPhone en 2019 ni aux générations d'iPad et d'Apple Watch en 2020.

Pour faire bonne figure et ne pas déstabiliser son petit fournisseur, Apple prépaie une commande de 300 millions de dollars de circuits de gestion de l’alimentation, circuits audio, circuits de recharge de batterie et autre composants mixtes à lui livrer en 2019, 2020 et 2021.  Mais dans le même temps, il acquiert une licence des technologies de gestion de l’alimentation de Dialog Semiconducteurs et récupère les 300 personnes (16% de l'effectif du fournisseur allemand) qui travaillent sur le développement de ses produits, contre le paiement de 300 millions de dollars. C'est le second volet de l'accord entre les deux parties.

Avec cette licence et ce renfort en personnel, Apple se donne les moyens de devenir autonome dans le développement des circuits de gestion de l’alimentation de tous ses produits. De quoi se passer complètement de Dialog Semiconductor après 2021, même s’il continuera à lui acheter d’autres composants comme les circuits audio ou les circuits de recharge de batterie.

Une bouffée d'oxygène de 600 millions de dollars

De son côté, le petit fournisseur allemand, dont le chiffre d’affaires s’élève à 1,3 milliard de dollars en 2017, encaisse 600 millions de dollars. Une bouffée d’oxygène dans sa transition difficile au cours des trois prochaines années. En 2017, il dépendait à 77% de son chiffre d’affaires de la firme à la pomme. Il s'attend à voir sa dépendance vis-à-vis d'Apple décliner à 75% en 2018 puis tomber entre 35 et 40% en 2022. S’il ne parvient pas à trouver d’autres clients et d’autres débouchés, la perte du marché de circuits de gestion d'alimentation des produits d’Apple aurait un impact catastrophique.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle