Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

DHL Express de plus en plus électrique

Olivier Cognasse , ,

Publié le

DHL Express de plus en plus électrique
Son premier Colibus circulera à Bordeaux.

Engagé depuis des années dans un transport plus vert, DHL Express, a décidé de réduire de 30% ses émissions de CO2 en 2020 par rapport à 2007, au niveau mondial. En France, l’ambition est un peu plus modeste. "Nous ne sommes pas concernés par le renouvellement de la flotte avionnée. Notre objectif est de réduire les émissions de CO2 de 2% par an. En 2013, nous avons atteint 3%", se félicite Christelle Meckler, la responsable qualité et environnement chez DHL Express France, le numéro un de l’express international dans l’Hexagone.

Pour améliorer son bilan carbone, l’entreprise a rationalisé ses livraisons, en diminuant de 11% le nombre de kilomètres effectués en 2013 grâce à des outils de cartographie et d’optimisation de tournées, et en formant 85% des conducteurs à l’éco-conduite. Côté flotte, à la vingtaine de véhicules électriques de son parc viennent s’ajouter le premier Colibus gersois, fabriqué à Auch par Helem, qui circulera prochainement à Bordeaux, et un nouveau Mooville conçu par la société Muses à Saint-Dié (Vosges). DHL renouvelle ses véhicules thermiques à la vitesse de 120 unités par an. Les premiers à être aux normes Euro VI seront livrés cette année. DHL est même prêt à aller plus loin et à suivre la charte de la Mairie de Paris : atteindre 50% de livraisons par des véhicules non-diesel dès 2017.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle