Deuxième round dans le procès opposant Apple et Samsung aux Etats-Unis

Samsung attend de savoir s'il devra bien dédommager Apple à hauteur d'un milliard d'euros pour avoir copié ses brevets, conformément au verdict du premier procès en août dernier. Une décision concernant l'interdiction de la vente de certains téléphones Samsung aux Etats-Unis est également attendue.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deuxième round dans le procès opposant Apple et Samsung aux Etats-Unis

La guerre des brevets reprend ce jeudi 6 décembre. L'enjeu pour Samsung et Apple : savoir si le coréen devra bien dédommager l'américain et si certains téléphones Samsung seront interdits à la vente aux Etats-Unis.

Le 24 août 2012, Apple remportait la première manche du procès. Les jurés du tribunal fédéral de San Jose en Californie avaient en effet conclu que Samsung avait bien violé les brevets de son concurrent. Le coréen est condamné à verser 1,049 milliards de dollars à Apple.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Problème pour Samsung, qui compte convaincre la juge Lucy Koh d'annuler cette condamnation, les experts soulignent qu'il est extrêmement difficile de revenir sur un verdict basé sur les délibérations d'un jury. Pour sa défense, le coréen a prévu de remettre en cause le premier verdict en faisant valoir qu'il avait été biaisé par l'expérience passé du président du jury. Ce dernier avait omis de signaler avoir eu un différend judiciaire avec son ancien employeur, Seagate, une filiale de Samsung.

De son côté Apple souhaiterait obtenir un relèvement de l'amende infligée à Samsung. Comme le jury a estimé que Samsung avait volontairement violé ses brevets, la juge pourrait décider de tripler son montant. Fin septembre, Apple avait réclamé "seulement" 700 millions de dollars supplémentaires.

Concernant la demande d'interdiction aux Etats-Unis de certains téléphones Samsung qui utilisent les brevets en cause dans le procès, la décision du tribunal pourrait rebattre les cartes d'un marché où les deux groupes se livrent une concurrence acharnée. Samsung occupe en effet la première place mondiale sur le marché des smartphones devant Apple.

Hors des Etats-Unis, la bataille entre les deux géants a lieu dans de nombreux pays. En Corée du Sud, un tribunal a renvoyé Apple et Samsun dos à dos en estimant qu'ils avaient tous les deux violé des brevets. La marque à la pomme a en outre connu une série de déconvenues de la part de tribunaux japonais, néerlandais et britannique, qui ont tous rejeté ses plaintes ces derniers mois.

Julien Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS