Deux repreneurs pour les Champagnes Bricout et Delbeck

Capital

Partager

Le tribunal de commerce de Reims (Marne) a retenu, le 19 août, les dossiers présentés par le groupe Vranken-Pommery et la maison de champagne Moët&Chandon (LVMH) pour la reprise des Champagnes Bricout et Delbeck, en redressement judiciaire depuis le 24 avril dernier. Les deux repreneurs, qui maintiennent 95 des 166 emplois, se partagent les activités de production et de négoce de vins de champagne de l'entreprise d'Avize dans la Marne. Ils auraient notamment renégocié les contrats d'approvisionnement portant sur quelques 200 hectares (sur les 400 dont disposait Bricout et Delbeck), garantissant ainsi le paiement de la vendange en cours.

" Dans notre activité de négociant, la maîtrise des approvisionnements en raisins est fondamentale et il était normal que des grandes maisons se mobilisent ", note le secrétaire du comité d'entreprise des Champagnes Bricout et Delbeck. Cette reprise arrive à point nommé alors que la récolte 2003 s'annonce médiocre en quantité (5 à 6 000 kg de raisins par hectare contre 11 à 12 000 habituellement) en raison des fortes gelées printanières. Dans ce contexte morose, le prix du raisin -déjà le plus cher du monde- connaît une hausse de près de 4% à 4,25 euros par kilo.

Les maisons de champagne vont devoir puiser dans les réserves qualitatives constituées depuis cinq ans pour faire face à de mauvaises récoltes ou à une surabondance de la demande, pour satisfaire à la demande mondiale annuelle qui s'établit à environ 280 millions de bouteilles.

Pascal AMBROSI

0 Commentaire

Deux repreneurs pour les Champagnes Bricout et Delbeck

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS