Deux réacteurs d’une centrale de Virginie arrêtés suite à un séisme

Évènement rare sur cette côte des États-unis, le tremblement de terre survenu le 23 août a entraîné la mise en place de mesures de sécurité notamment pour les installations nucléaires.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deux réacteurs d’une centrale de Virginie arrêtés suite à un séisme

Le séisme de magnitude 5,8, qui a frappé la côte est des Etats-Unis et le Canada, a entraîné des coupures d’électricité dans l’état de Virginie. Avec pour conséquence l’arrêt de deux réacteurs dans la centrale de North Anna, située à quelques kilomètres de l’épicentre.
Selon David Heacock, président de la société exploitant la centrale Dominion Nuclear, les réacteurs se sont stoppés automatiquement en raison de la coupure d’électricité. Et ce, malgré la mise en route automatique des générateurs diesel de secours.

Pour l’heure, la société assure qu’il n’y a pas de dégât apparent. Selon David Heacock, les centrales sont en effet conçues pour résister à des séismes de cette intensité. Les 250 000 foyers alimentés par l’énergie de la centrale n’ont pas été affectés, selon l’entreprise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Parallèlement, l'autorité nucléaire américaine (NRC) indique que des alertes mineures ont été signalées dans d’autres centrales de la côte est des Etats-Unis. Elle assure qu’elle continue à surveiller la situation sur tous ces sites.
Sur le plan ferroviaire, l’opérateur Amtrak a procédé à l’inspection des voies, des gares et des ouvrages après le séisme, en faisant rouler ses trains à vitesse réduite entre Baltimore et Washington.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS