Deux offres de reprise pour l’avion Skylander

[ACTUALISÉ] - Le tribunal de commerce de Briey a étudié à huis clos deux offres de reprise de l’avion lorrain Skylander. Prévu le 7 février, le délibéré est reporté au 4 mars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deux offres de reprise pour l’avion Skylander

L’attente se poursuit pour les salariés de Skylander, qui attendent encore le décollage d’un projet de reprise. Lors de l’audience du tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) le 4 février dernier, ils ont pris connaissance de deux offres. Au projet présenté par le français Lionel Potron, actionnaire majoritaire de Hong Kong Aero Technology Group Corporation, s’est ajouté une nouvelle proposition émanant du groupe Yantai Taihai.

"Les représentants du personnel n’avaient jamais eu connaissance de ce projet, que nous avons découvert à l’audience. Les deux offres prévoient la reprise des 143 salariés restants, mais aucun investisseur n’a encore apporté de fonds", souligne Nathalie Hannis, porte-parole CFE-CGC de l’entreprise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Adossé à Catic-Avic, leader de l’aéronautique en Chine, Yantai envisage la construction de 50 avions en Lorraine et de 50 autres en Chine. Dans cette hypothèse, Taihai rachèterait Reims Aviation, filiale de Geci Aviation qui détient Skylander. Le dirigeant du groupe, Serge Bitboul, qui semble associé au projet, pourrait dans ce cas espérer rentrer dans ses fonds.

Le scénario de la liquidation paraît écarté, les salaires de janvier ayant été réglés. La prochaine échéance est attendue le 4 mars prochain.

Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS