Deux morts dans le crash d’un avion hybride expérimental lors d’un vol d’essai

Un avion hybride Magnus eFusion s’est écrasé le 31 mai en Hongrie lors d’un vol d’essai, ses deux occupants ont été tués. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances du crash de l’appareil, dont l'unité de propulsion électrique a été conçue par Siemens.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deux morts dans le crash d’un avion hybride expérimental lors d’un vol d’essai
L'avion hybride qui s’est écrasé le 31 mai en Hongrie était un Magnus eFusion

Deux occupants d’un avion hybride expérimental, âgés de 42 et 61 ans, ont perdu la vie lors du crash de leur appareil, un Magnus eFusion, le 31 mai en Hongrie. L’accident s’est produit à quelques centaines de mètres de l’aéroport de Pecs-Pogany, lors d’un vol d’essai. Une enquête a été ouverte. Des témoins auraient vu l’appareil prendre feu avant de s’écraser. Un embrasement des batteries, situées dans le nez de l’appareil, fait partie des hypothèses pouvant expliquer ce crash.

Vols d'essais suspendus

Le conglomérat allemand Siemens, concepteur des batteries et de l’unité de propulsion électrique de l’appareil, dit "travailler en collaboration avec les autorités pour déterminer les causes de l’accident". "Par mesure de précaution, nous avons décidé d'immobiliser au sol la flotte d'avions Magnus eFusion jusqu'à ce que nous connaissions la cause de ce tragique accident", ajoute l’entreprise.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le Magnus e-Fusion est une version hybride du petit avion biplace essence Fusion 212. Il combine le moteur électrique SP55D de Siemens et un moteur diesel FlyEco. Le premier vol du modèle expérimental, véritable laboratoire volant, avait eu lieu en 2016. Magnus et Siemens ont fait voler une version de série pour la première fois le 11 avril 2018.

Siemens travaille par ailleurs avec Rolls-Royce et Airbus sur des projets d'avions électriques.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS