Deux mois de sursis pour Hymer France

Social

Partager

La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse a prolongé mercredi pour deux mois la période de redressement judiciaire d'Hymer France, qui fabrique des caravanes et des fourgons aménagés à Cernay (Haut-Rhin) et emploie 190 salariés.

Cette décision était espérée par les salariés, dont les représentants sont parvenus la semaine dernière à un accord avec les dirigeants de la maison-mère allemande, Hymer AG. Une prime extra-légale de 20 000 euros par personne a été obtenue en cas de licenciements.

Durant les deux mois qui viennent, « le groupe veut que l'on fabrique 340 véhicules, des fourgons et des caravanes, dans des proportions que l'on ne connaît pas. On attend que la matière première arrive pour commencer à travailler. Le groupe s'est engagé à ce que la situation se débloque avec nos fournisseurs dont les factures n'ont pas été réglées », explique Antoine Dugo, délégué CFDT.

Les salariés redoutent ensuite la liquidation de l'usine. A ce jour, il n'existe qu'un seul projet de reprise partiel, porté par trois cadres du site qui souhaiteraient continuer la fabrication de caravanes avec environ un quart de l'effectif actuel.

Hymer France s'était déclaré en cessation de paiement fin novembre. Pour expliquer le dépôt de bilan de sa filiale, Hymer AG a mis en avant la baisse de moitié des commandes.

De notre correspondant en Alsace, Thomas Calinon

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS