Deux millions d'euros pour la transformation numérique des petites entreprises du textile

Les 8000 petites entreprises de huit branches Textiles-Mode-Cuirs recevront une aide de deux millions d’euros pour développer des compétences numériques au sein de leurs équipes et donc sauver leurs emplois.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deux millions d'euros pour la transformation numérique des petites entreprises du textile
Dans l'atelier du Soulier Français

Les petites entreprises de la mode, du cuir, de la chaussure, ont durement souffert ces dernières décennies, mais celles qui s’en sortent ont compris qu’elles avaient une carte à jouer : monter en gamme, innover, gagner en compétitivité, sauver leurs savoir-faire… Le numérique leur offre cette possibilité, pour peu qu’elles se saisissent de cette opportunité.

Un accord cadre a été signé ce mardi 15 novembre entre l’Etat, huit branches professionnelles des secteurs Textiles-Mode-Cuirs (organisations patronales et syndicales) et OPCALIA, organisme de financement de la formation. Ces branches, représentant 8000 entreprises, dont 93% de moins de 50 salariés, et 170000 salariés, bénéficieront d’une aide de 2 millions d’euros entre 2016 et 2019, dont 800000 en provenance de l’Etat, pour mener à bien leur transformation digitale.

Transformation des métiers

Premier type d’actions : aider les entreprises à faire le diagnostic de leur "maturité numérique" et à élaborer une stratégie digitale sur les questions RH. Deuxio, il s’agit d’outiller les dirigeants de PME sur les opportunités ouvertes par le numérique, notamment en matière de transformation des métiers. Troisième axe : les petites entreprises de ces secteurs seront encouragées à utiliser les nouveaux outils numériques d’appui aux services RH, qui permettent de mieux recruter, mieux former les salariés. Donc l'accent est d'abord mis sur la digitalisation des services RH.

Le ministère, qui salue cet accord "novateur", espère qu'il va servir d'exemple pour d'autres branches. Plusieurs ont déjà entamé des discussions avec l'Etat pour être, elles aussi, soutenues dans la transformation numérique de leurs petites entreprises.

Cet accord-cadre valide un "engagement de développement de l’emploi et des compétences" (EDEC), un type d’accords qui permet d’accompagner les mutations économiques des filières, et notamment des plus petites entreprises. La plupart de ces accords ont pour objectif de développer l’emploi et de maintenir les compétences, celui-ci est le premier à mettre l’accent sur le numérique comme moyen d’y parvenir. Le budget de loi de finances 2017 prévoit 15,4 millions d’euros pour ces dispositifs EDEC.

0 Commentaire

Deux millions d'euros pour la transformation numérique des petites entreprises du textile

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS