Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Deux ingénieurs de Michelin remportent le prix de l’inventeur européen grâce à un pneu auto-régénérant

Marine Protais , , , ,

Publié le

Agnès Poulbot et Jacques Barraud, deux ingénieurs Michelin, remportent le prix de l’inventeur européen catégorie industrie. Ils ont développé un pneu "auto-régénérant" à la durée de vie 20 % supérieure à celle d'un pneu classique.

Deux ingénieurs de Michelin remportent le prix de l’inventeur européen grâce à un pneu auto-régénérant
Agnès Poulbot a conçu un pneu à la durée de vie accrue de 20 %.
© Office européen des brevets

Un pneu pour poids lourds capable de s’auto-régénérer au fur et à mesure de son utilisation. Voilà l’invention qui a permis à deux ingénieurs Michelin, Agnès Poulbot et Jacques Barraud, décédé en 2016, de remporter le prix de l’inventeur européen dans la catégorie industrie. La cérémonie s’est tenue jeudi 7 juin devant 600 invités du monde de la politique, de l’économie, de la propriété intellectuelle et de la science à Saint-Germain-en-Laye. Les deux ingénieurs succèdent à un autre Français récompensé l’an dernier dans la catégorie recherche : Laurent Lestarquit et son équipe pour avoir développé les signaux de guidage du système de navigation européen par satellite Galileo.

Agnès Poulbot et Jacques Barraud ont développé un pneu doté de plusieurs couches de bandes de roulement, les arrêtes et sculptures qui ornent le pneu. Au fil des kilomètres, la bande de roulement s’use et révèle une autre bande pourvue d’arêtes et de sculptures. Le pneu "s’auto-régénère" en quelque sorte. Cela augmente sa longévité, sa durée de vie est accrue de 20 % par rapport à un pneu conventionnel. Ce nouveau design permet aussi au véhicule d’être plus performant et de consommer moins d’énergie. Car les bandes ont été optimisées pour limiter l’adhérence du pneu au sol. Le véhicule consomme ainsi un litre de carburant de moins tous les 100 kilomètres. 

30 % des ventes poids lourds d'ici 2022

Agnès Poulbot estime que si tous les pneus Michelin poids lourds en Europe étaient dotés de cette technologie baptisée Regenion, cela permettrait d’éviter chaque année l’équivalent d’un mois d’émissions de CO2 d’une ville comme Paris, précise l’Office européen des brevets dans un communiqué. Les pneus utilisant cette technologie commercialisée depuis 2013 devraient représenter 30 % des ventes aux poids lourds du pneumaticien d’ici 2022.

Autre innovation : la manière dont Regenion est produit. Le moule est fabriqué par impression 3D métallique, une technologie déjà utilisée par Michelin pour ses pneus Cross Climate. 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle