Deux faux magasins Apple fermés en Chine

KUNMING, Chine (Reuters) - Les autorités municipales de Kunming, une ville du Sud de la Chine, ont ordonné la fermeture de deux faux magasins Apple.

Partager

Au moins cinq magasins se présentant comme des succursales d'Apple ont été ouverts à Kunming sans l'accord du géant américain de l'informatique et de la téléphonie, ont dit lundi les autorités locales.

Deux d'entre eux ont été contraints de fermer parce qu'ils ne possédaient pas de licence commerciale officielle, et non pour violation de copyright.

L'enquête des autorités a fait suite aux révélations d'un Américain vivant à Kunming, qui a raconté sur son blog qu'un faux "Apple Store" était tellement bien conçu que même ses employés pensaient travailler pour le fabricant de l'iPhone et de l'iPad.

Ce magasin ne fait pas partie de ceux qui ont été contraints de fermer.

Les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux reprochent régulièrement à la Chine de ne pas suffisamment protéger les droits de propriété intellectuelle.

Le piratage et la contrefaçon de logiciels et autres produits américains en Chine ont coûté 48 milliards de dollars et 2,1 millions d'emplois aux Etats-Unis en 2009, selon la Commission américaine du commerce international.

Les produits Apple vendus dans les magasins de Kunming sont authentiques. La firme américaine, qui n'a pu être jointe à propos de cette affaire, a quatre Apple Stores en Chine, à Pékin et Shanghai. Elle dispose de 13 revendeurs autorisés à Kunming.

Melanie Lee, Tangi Salaün pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS