Deux ex-employés de Twitter accusés aux USA d'espionnage pour Ryad

WASHINGTON (Reuters) - Deux anciens employés de Twitter et un troisième homme sont accusés d'espionnage par la justice américaine, selon laquelle les trois ressortissants saoudiens ont examiné les données d'un utilisateur du réseau social pour les transmettre à des représentants saoudiens contre paiements.
Partager
Deux ex-employés de Twitter accusés aux USA d'espionnage pour Ryad
Deux anciens employés de Twitter et un troisième homme sont accusés d'espionnage par la justice américaine, selon laquelle les trois ressortissants saoudiens ont examiné les données d'un utilisateur du réseau social pour les transmettre à des représentants saoudiens contre paiements. /Photo prise le 22 juillet 2019/REUTERS/Mike Blake

Ali Alzabarah et Ahmad Abouammo, qui ont travaillé pour Twitter, et Ahmed Almutairi, alors employé par la famille royale saoudienne, sont accusés d'avoir travaillé pour Ryad sans s'être préalablement enregistrés aux Etats-Unis comme agents étrangers, montrent des documents de justice déposés mercredi.

D'après les documents, Abouammo a fouillé à plusieurs reprises début 2015 dans le compte Twitter d'un éminent opposant au royaume wahhabite, pour accéder notamment à son adresse email et son numéro de téléphone. Les informations personnelles d'un autre détracteur de Ryad ont aussi été examinées.

Le département américain de la Justice a déclaré dans un communiqué que les informations pourraient "avoir été utilisées pour identifier et localiser les utilisateurs de Twitter ayant publié ces messages".

Ryad, allié de premier plan de Washington dans la lutte contre l'influence de l'Iran au Moyen-Orient, fait face à des critiques de la communauté internationale pour ses pratiques en matière de droits de l'homme, en particulier depuis l'assassinat en octobre 2018 au consulat saoudien d'Istanbul du journaliste et opposant Jamal Khashoggi, qui vivait en exil aux Etats-Unis.

Aucun commentaire n'a été obtenu dans l'immédiat auprès de l'ambassade d'Arabie saoudite à Washington.

Abouammo a été placé en détention à Seattle, dans l'Etat de Washington, tandis que les deux autres suspects se trouvent en Arabie saoudite, a indiqué le département américain de la Justice.

(Diane Bartz; Jean Terzian pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS