Deux cadres Renault contestent leur licenciement devant la justice

Dans l’affaire d’espionnage chez Renault, les cadres contre-attaquent.

Partager

Deux cadres Renault contestent leur licenciement devant la justice

Deux d’entre eux expliquent qu'ils veulent amener l’affaire devant la justice.

Bertrand Rochette, qui a reçu sa lettre de licenciement pour faute lourde, assure vouloir aller jusqu’au bout et réclame des excuses de la part du constructeur Renault, qu'il attaque pour diffamation.

« Le groupe a décidé de mon sort sur des convictions, commente-t-il sur RTL le 15 janvier. Je suis complètement déterminé à me défendre, j’irai jusqu’au bout. Je veux être lavé de tout cela et réintégré à cette entreprise ». Il ajoute qu’un dépôt de plainte serait le « début de la réplique et de la révolte ».

De son côté, Michel Balthazard, qui a reçu lui aussi sa lettre de licenciement pour faute lourde, affirme vouloir la contester devant le conseil des prud’hommes. C’est ce qu’a révélé son avocat, Me Xavier Thouvenin, expliquant vouloir tout de même « prendre quelques jours de réflexion avant de décider d’engager d’autres procédures ».

Il précise que la lettre mentionne le fait que son client aurait « reçu des sommes d’argent de sources étrangères conduisant Renault à avoir la conviction qu’il a donné des informations stratégiques pour l’entreprise ».

Des accusations que contestent les deux salariés, « l’entreprise n’ayant aucune preuve réelle et sérieuse, seulement une conviction », d’après l’avocat.

Pour les salariés, la qualification de licenciement pour faute lourde est lourde de conséquences. Elle les prive de toute indemnité de préavis, de congés payés et d’indemnité légale de licenciement.

BARBARA LEBLANC

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS