Deutsche Telekom veut réduire sa dette

Partager

Pour ramener sa dette à 50 milliards d'euros d'ici fin 2003 contre 62,1 milliards fin 2001, le comité de direction de Deutsche Telekom vient de prendre plusieurs nouvelles mesures.

L'opérateur allemand réduit le dividende par action de 40% par rapport à l'an dernier: les petits actionnaires ne toucheront plus que 37 cents d'euros par action pour l'exercice 2001.

Les investissements de l'opérateur, soit 9,9 milliards d'euros en 2001, seront revus à la baisse.

Le conseil de direction a également réaffirmé son intention de céder ses actifs non stratégiques et entend toujours réaliser la vente de ses réseaux câblés.

En revanche, l'introduction en Bourse de sa filiale mobile, T-Mobile, prévue pourtant pour le premier semestre de cette année, est une nouvelle fois reportée à des jours meilleurs, le temps que les conditions de marché s'améliorent.

Dans ses efforts pour réduire sa dette, Deutsche Telekom avait subi deux revers importants. D'une part, en février dernier, l'office fédéral des Cartel avait interdit la vente de 6 réseaux câblés régionaux à l'Américain Liberty pour approximativement 5,5 milliards d'euros.

Hassan MEDDAH

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS