Deutsche Telekom relève encore sa prévision d'Ebitda 2018

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Telekom a relevé jeudi sa prévision de bénéfice opérationnel ajusté pour la deuxième fois de l'année au vu d'un solide deuxième trimestre, marqué par une croissance organique même si le dollar faible a pesé.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deutsche Telekom relève encore sa prévision d'Ebitda 2018
Deutsche Telekom a relevé jeudi sa prévision de bénéfice opérationnel ajusté pour la deuxième fois de l'année au vu d'un solide deuxième trimestre, marqué par une croissance organique même si le dollar faible a pesé. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay

Le premier opérateur télécoms européen prévoit désormais un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 23,4 milliards d'euros en 2018, au lieu de 23,3 milliards précédemment.

"Nous restons sur le bon chemin", a commenté le directeur financier Thomas Dannenfeldt. "La tendance en Allemagne est positive, aux Etats-Unis aussi. Nos filiales européennes affichent de nouveau une croissance soutenue."

La filiale américaine T-Mobile, qui a un projet de fusion avec Sprint, a d'ores et déjà fait état d'une forte croissance du nombre d'abonnés au deuxième trimestre (+686.000) mais sa contribution au résultat a été amputée par la baisse de 10% du dollar contre l'euro sur les 12 derniers mois.

Le bénéfice net ajusté de Deutsche Telekom a progressé de 3,3% à 1,238 milliard d'euros sur le trimestre avril-juin, hors impact d'un règlement de 600 millions d'euros pour mettre fin à un litige sur le retard du lancement de Toll Collect, un système de taxation de poids lourds en Allemagne.

Le chiffre d'affaires a diminué de 2,8% à 18,37 milliards d'euros, inférieur à un consensus fourni par le groupe. L'Ebitda ajusté a reculé de 0,3% à 5,928 milliards mais en ressortant au-dessus du consensus Reuters qui était à 5,843 milliards.

En organique, hors effet de change, le chiffre d'affaires a progressé de 1,3% et l'Ebitda de 3,9%.

Le bénéfice net a augmenté de 3,3% à 1,238 milliard d'euros, à comparer à un consensus à 1,370 milliard.

(Douglas Busvine, Véronique Tison pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS