Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Deutsche Post engage une banque pour étudier StreetScooter

Publié le

FRANCFORT/DUSSELDORF (Reuters) - Deutsche Post a engagé Goldman Sachs pour examiner le dossier de sa filiale de fourgonnettes électriques StreetScotter que le groupe postal allemand veut développer car il prévoit une forte croissance de la demande, ont déclaré des sources proches du dossier mercredi.

Deutsche Post engage une banque pour étudier StreetScooter
Deutsche Post a engagé Goldman Sachs pour examiner le dossier de sa filiale de fourgonnettes électriques StreetScotter que le groupe postal allemand veut développer car il prévoit une forte croissance de la demande. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay
© Wolfgang Rattay

Pour autant Deutsche Post ne veut pas se risquer à investir lourdement dans sa filiale ou assumer le risque lié à une production de véhicules à grande échelle, c'est pourquoi il a engagé la banque d'investissement pour étudier diverses possibilités, ont ajouté les sources.

Un associé tel qu'un constructeur automobile serait mieux armé pour gérer les ventes et le marketing, les achats de pièces et la gestion de la qualité, tandis que les fonds de capital investissement sont susceptibles de se mettre sur les rangs si la filiale est mise en vente, ont encore dit les sources, observant qu'une introduction en Bourse était également une option envisageable.

Frank Appel, le président du directoire de Deutsche Post, avait déjà déclaré que StreetScooter devrait intéresser des entreprises tant allemandes qu'étrangères et observé que les analystes la valorisaient plusieurs milliards d'euros.

Deutsche Post et Goldman Sachs se sont abstenu de tout commentaire.

Deutsche Post avait conçu StreetScooter pour son propre usage mais il vend à présent des fourgonnettes à d'autres entreprises au vu de la demande de véhicules propres.

Le groupe allemand a un parc de quelque 6.000 véhicules électriques et a inauguré en mai un deuxième site de production StreetScooter.

(Arno Schütze et Matthias Inverardi; Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus