Deutsche Börse pourrait racheter FXall à Refinitiv pour 3,5 milliards de dollars

NEW YORK/FRANCFORT, (Reuters) - L'opérateur boursier allemand Deutsche Börse est en discussions avancées avec Refinitiv en vue du rachat à ce dernier de la plate-forme de transactions de change FXall pour environ 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier mercredi.
Partager
Deutsche Börse pourrait racheter FXall à Refinitiv pour 3,5 milliards de dollars
L'opérateur boursier allemand Deutsche Börse est en discussions avancées avec Refinitiv en vue du rachat à ce dernier de la plate-forme de transactions de change FXall pour environ 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier mercredi. /Photo d'archvies/REUTERS

L'opération permettrait à Deutsche Börse d'accroître la diversification de ses activités tout en donnant à Refinitiv les moyens de réduire la dette creusée lors de sa prise de contrôle l'an dernier par un consortium emmené par Blackstone Group, un rachat par endettement (LBO) de 20 milliards de dollars.

Un accord pourrait être annoncé dès la semaine prochaine, ont précisé les sources, qui ont requis l'anonymat.

Deutsche Börse s'est refusé à tout commentaire et Refinitiv n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

FXall compte plus de 2.300 clients institutionnels qui utilisent sa plate-forme pour échanger des devises, selon son site internet.

Deutsche Börse, l'opérateur historique de la Bourse de Francfort, cherche de nouvelles sources de revenus pour compenser l'érosion de la rentabilité de ses activités d'origine, conséquence de l'émergence de nouveaux opérateurs et de l'essor des fonds passifs, qui répliquent les performances des indices boursiers.

Mardi, le groupe allemand a annoncé le rachat pour 850 millions de dollars du spécialiste des logiciels de gestion du risque Axioma, qu'il prévoit de fusionner avec ses activités d'indices pour créer une nouvelle société d'analyse.

Blackstone a racheté l'année dernière 55% de Refinitiv à Thomson Reuters, maison mère de Reuters News, qui conserve 45% du capital.

Refinitiv a assumé 13,5 milliards de dollars de dettes souscrites lors du rachat selon Moody's Investors Service.

(David French à New York, Andreas Framke et Arno Schuetze à Francfort; Marc Angrand pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS