Deutsche Bank poursuit la refonte de ses équipes dirigeantes

par Anjuli Davies

Partager

LONDRES (Reuters) - Deutsche Bank a formé les comités de direction de ses divisions "Corporate and Investment Banking" (CIB) et "Global Markets", étape importante de sa réorganisation, censée lui permettre d'améliorer sa rentabilité.

La restructuration lancée par le nouveau président du directoire, John Cryan, vise aussi à adapter la première banque allemande à l'évolution de la réglementation et à faire face au coût croissant des litiges.

Le groupe a publié une perte avant impôt record de six milliards d'euros pour le troisième trimestre et averti qu'il pourrait réduire son dividende.

Fortement implantée à Wall Street, Deutsche Bank a par ailleurs annoncé le mois dernier la scission en deux de ses activités de banque d'investissement, pour séparer la banque d'entreprise et d'investissement d'une part de la vente et du trading.

La nouvelle division CIB, qui inclut entre autres les activités de conseil en fusions-acquisitions, sera dirigée par Jeff Urwin et la branche Global Markets par Garth Richie.

La banque a annoncé jeudi en interne le détail de la composition des deux comités de direction, ainsi que d'autres nominations, a dit le groupe.

Le comité exécutif de CIB compte 14 membres, dont deux femmes, représentant les différentes gammes de produits et régions.

Alasdair Warren, un ancien de Goldman Sachs, rejoindra le groupe allemand au printemps 2016 comme nouveau directeur de la branche CIB pour la région Europe-Moyen-Orient-Afrique (EMEA), comme l'avait rapporté Reuters en début de semaine.

James McMurdo, pour l'instant à la tête des activités australiennes et néo-zélandaises, prendra quant à lui la direction de CIB pour la région Asie-Pacifique et un duo formé de Paul Stefanick et John Eydenberg assumera les mêmes fonctions pour le continent américain.

Le poste de directeur des activités de fusions-acquisitions (M&A) reste à pourvoir après le départ d'Henrik Aslaksen fin juin. Des sources ont rapporté qu'un cabinet extérieur avait été chargé de la recherche de son successeur.

Le comité de direction de la branche Global Markets compte quant à lui 19 membres. Parmi ceux-ci, Ram Nayak dirigera le trading obligataire, Tom Patrick les activités actions.

Miles Millard, qui dirigeait jusqu'à présent les activités de marchés de capitaux et de solutions de trésorerie du groupe, va quitter celui-ci après y avoir travaillé 27 ans. La division est en train d'être démantelée, ont dit des sources proches du dossier à Reuters.

(Anjuli Davies; Marc Angrand pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS