Deutsche Bank augmente les salaires après la baisse des primes

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a augmenté les salaires de ses employés afin de compenser partiellement la baisse des primes, déclare le président du directoire de la banque allemande, John Cryan, dans une interview publiée lundi par le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.
Partager
Deutsche Bank augmente les salaires après la baisse des primes

La première banque d'Allemagne entend ainsi récompenser ses employés pour leur contribution à son résultat d'exploitation solide, précise John Cryan.

"Nous ne pouvons pas tenir l'ensemble de nos collaborateurs collectivement responsables des erreurs du passé", dit-il.

La part fixe des rémunérations a ainsi été augmentée pour compenser la réduction de l'enveloppe consacrée aux primes, passée de 2,7 à 2,4 milliards d'euros, ajoute-t-il.

Deutsche Bank a affiché en 2015 une perte nette de 6,8 milliards d'euros, dont 2,1 milliards d'euros sur le seul quatrième trimestre. Ce résultat est notamment le fruit de la vaste restructuration lancée par John Cryan après son arrivée à la tête de l'établissement le 1er juillet dernier, le nouveau patron de Deutsche Bank ayant demandé aux actionnaires de faire preuve de patience.

Dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, il juge que le changement de législation intervenu en janvier en Allemagne sur les règles d'insolvabilité a ébranlé la confiance des investisseurs dans Deutsche Bank.

"De nombreux investisseurs ont eu le sentiment de se retrouver dans une position périlleuse et nous n'avons pas réussi à communiquer de manière claire sur ces aspects très techniques", dit John Cryan.

Le changement législatif intervenu en janvier en Allemagne peut entraîner des pertes accrues pour les détenteurs de dette senior non garantie. L'agence de notation Moody's a par la suite dégradé la note de crédit de Deutsche Bank.

Cette dernière a réagi en février en rachetant plus de cinq milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) de dette senior.

John Cryan répète lundi que son établissement n'exclut pas d'étudier l'hypothèse d'une augmentation de capital, même s'il est actuellement en mesure de respecter par d'autres moyens les normes en matière de ratios de fonds propres.

(Edward Taylor; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS