Deutsche Bahn dépose une nouvelle plainte contre Bombardier

La compagnie ferroviaire allemande réclame 350 millions d’euros de dommages et intérêts à Bombardier, évoquant des problèmes techniques sur des trains de banlieue berlinois.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Deutsche Bahn dépose une nouvelle plainte contre Bombardier

Le conflit qui oppose la compagnie ferroviaire au canadien Bombardier semble s’être encore enlisé... la Deutsche Bahn vient de déposer une nouvelle plainte. En février dernier, l’allemand avait déjà déposé deux plaintes à Berlin et Munich (sud) concernant d'autres trains régionaux et de banlieue rencontrant des problèmes techniques.

Ce lundi 4 mars, ce sont d’autres trains de banlieue berlinois qui sont visés. La compagnie réclame 350 millions d’euros de dommages et intérêts qui viennent s’ajouter aux 160 millions d’euros demandés dans les deux procédures précédentes. Dans un communiqué, la Deutsche Bahn affirme avoir dû "complètement remplacer" les roues et essieux des trains de banlieue (S-Bahn) livrés par Bombardier, ainsi qu'"ajuster et parfois remplacer les systèmes de frein et de moteur".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des charges fermement réfutées par le canadien qui s’explique, par voie de communiqué interposé. Les accusations de la compagnie sont, selon Bombardier, diffamatoires. "Jusqu'à cette date, leur disponibilité a régulièrement excédé 98% - une performance forte comparée aux systèmes ferroviaires semblables en Europe", selon le groupe qui a ajouté que dès le départ Deutsche Bahn a été responsable de la maintenance de ces trains tandis que "Bombardier Transport n'a aucune obligation contractuelle quant à la maintenance et à la réparation des séries 481".

Astrid Gouzik

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS