Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Détroit 2013 : Corvette Stingray, la sportive toute alu

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Concurrente directe des nouvelles Dodge Viper et Porsche 911, la Corvette septième génération marque le coup d'envoi des festivités à Détroit.

Détroit 2013 : Corvette Stingray, la sportive toute alu © GM

General Motors a mis fin dimanche 13 janvier à un suspense de plusieurs mois en dévoilant à Détroit (Michigan, États-Unis) la septième génération de la Corvette. Soixante ans après l'apparition du tout premier prototype de la sportive, cette Corvette Stingray ne fait pas rougir ses aïeules et permet à Chevrolet de célébrer son savoir-faire en ingénierie à la veille de l'ouverture du NAIAS.

Guitare hurlante, Mark Reus, président de GM America point serré, hurlements nourris dès qu'un ingénieur prend la parole, la Corvette est née dans un grand show à l'américaine. "C'est une voiture spectaculaire", "la meilleure Corvette jamais construite" : les ingénieurs de Détroit s'auto-célèbrent  devant un public conquis. À chaque mot, des 'yeah!' Et des applaudissements fusent dans la salle. Un bon point pour la nouvelle Corvette puisque Dan Akerson, le patron de General Motors, assistait dans la salle du Russell Industrial Complex à la présentation.

Tout aluminium

Au delà de l'histoire, l'engouement pour la corvette Stingray vient de la technique. GM a repensé la voiture de fond en comble. L'aérodynamique synthétise des milliers de data compilés par GM en sports mécaniques et notamment sur le championnat Le Mans Séries, auquel participe la Corvette ancienne génération, la C6 R. Pour la première fois, Chevrolet a aussi choisi une architecture entièrement en aluminium. Résultat: la cellule perd 45kg. La Corvette s'allège de 17kg supplémentaires grâce à du carbone léger pour les portes et le toit, la chasse aux kilos étant érigée en impératif. "Moins de poids, c'est moins de consommation" glisse Ed Mass, manager architecture de la Corvette. Chevrolet et General Motors réfléchissent déjà à étendre cette architecture en aluminium à d'autres modèles Chevy.

 

Pour les lignes, la face avant est racée, avec une bouche au sourire carnassier. L'arrière relevée conserve la signature Corvette.  GM a clairement voulu un modèle sportif qui puisse rivaliser avec l'ennemie de toujours, la Viper. Dodge a rénové l'année dernière sa sportive, les compteurs sont donc remis à zéro auprès des amateurs de muscle cars.

Sous le capot, les ingénieurs ont misé sur l'héritage sportif de Chevrolet tout en regardant les moteurs utilisés au quotidien par ses clients. "Le moteur V8 6.2 de 450ch de la Corvette Stingray adopte l'injection directe et un nouveau système de combustion, qui délivre plus de puissance en consommant moins" précise Bill Nackles, ingénieur moteur.

Et GM a vraiment tout revu, puisque le célèbre logo aux deux drapeaux (un à damiers et un second avec l'emblème de Chevrolet) a lui aussi été modernisé.

En Europe

Dès 2014, la Corvette Stingray arpentera les circuits mondiaux pour disputer le championnat ALMS. Et le rêve américain ne sera pas seulement accessible pour nous, Européens, sur piste. Chevrolet commercialisera en 2014 la Corvette Stingray sur le vieux continent.

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle