Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Désespérément en quête de cash, General Electric vend son activité biopharma

Manuel Moragues ,

Publié le

General Electric a annoncé ce lundi 25 février 2019 la vente de son activité biopharma pour 21,4 milliards de dollars. Une cession dictée par le besoin de cash qui privera la division santé de son fleuron.

Désespérément en quête de cash, General Electric vend son activité biopharma
General Electric a annoncé lundi 25 février 2019 la vente de son activité biopharma pour 21,4 milliards de dollars.
© Chuck Miller CC Flickr

Sauve qui peut ! La dernière cession annoncée par General Electric a tout d’un mouvement désespéré. Le groupe américain a annoncé le lundi 25 février la vente pour 21,4 milliards de dollars de son activité biopharma à son compatriote Danaher. 21,4 milliards payés en cash, auxquels s’ajoute la reprise de quelques 400 millions de dollars d’engagements pour la retraite des salariés de GE.

La chute n’en finit pas pour ce groupe qui n’arrive toujours pas à redresser sa situation financière et reste sous la menace d’un endettement massif. Après avoir cédé plus du tiers de son chiffre d’affaires en 2018, GE a encore dégringolé en Bourse depuis le début de l’année. Nommé en octobre dernier, le PDG de GE, Lawrence Culp, frappe fort avec cette cession, à laquelle, selon les rumeurs, son prédécesseur s’était refusé.

La pépite de la division santé de GE

Et pour cause : avec ses quelques 3 milliards de dollars de ventes annuelles réalisées dans les instruments et le logiciel pour l’industrie biopharmaceutique, l’activité biopharma est la pépite de la division santé de l’américain. Cette dernière, que General Electric avait prévu de mettre en Bourse, se retrouve d’un coup bien moins attractive pour les investisseurs. De quoi susciter quelques interrogations chez les salariés français de la division santé de GE, essentiellement dédiés à l’imagerie médicale.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle