Désengagement des salariés : la rançon du succès

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Si l'on en croit les fréquents sondages relayés par la presse managériale l'ambiance est au désengagement. Tout le monde serait désengagé : les jeunes, les seniors, les cadres... Le succès international de l'ouvrage de Corinne Mayer, « Bonjour Paresse », entérine ce point de vue. Pourtant, comment ce phénomène général, qui devrait conduire en France à une sous-productivité fatale, cohabite-t-il avec des taux de productivité horaire parmi les plus élevés ? On observe « des équipes qui travaillent à 200 % », « des gens overbookés », qui « bossent la tête dans le guidon », « qui manquent de temps »... Bref des formes d'engagement intense, avec pour corollaire l'augmentation de la pression au travail et du stress. Si l'engagement des salariés a évolué, il n'a pas[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte