Désaccord sur les salaires dans la métallurgie en Allemagne

Les employeurs du secteur de la métallurgie ont proposé une hausse des salaires de 3% sur 14 mois. Le syndicat IG Metall a aussitôt rejeté l’offre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Désaccord sur les salaires dans la métallurgie en Allemagne

Les 3% proposés par le patronat mercredi 18 avril sont bien loin de la revendication de 6,5% du puissant syndicat de la métallurgie. Le taux proposé est "absolument suffisant", a argué IG Metall. Les 6,5% que le syndicat avait fixés fin février garantissait lui "une participation correcte au développement économique" de ce secteur-phare de l'économie allemande.
Pourtant du côté du patronat, la proposition est jugée "exceptionnellement intéressante".

Ces négociations salariales devraient orienter les autres secteurs de l’économie allemande. En début de mois, les salariés de la fonction publique avaient obtenu une augmentation de 6,3% sur deux ans. Une négociation que les employeurs du secteur de la métallurgie avaient regardé d’un mauvais œil, jugeant qu’il s’agissait d’un mauvais exemple pour leurs propres négociations.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS