Des utilisateurs de TikTok revendiquent le sabotage du meeting de Trump

par Elizabeth Culliford
Partager
Des utilisateurs de TikTok revendiquent le sabotage du meeting de Trump
Des utilisateurs de l'application vidéo chinoise TikTok ont déclaré être en partie responsables des surestimations de l'affluence attendue lors du meeting de campagne de Donald Trump à Tulsa, samedi, qui n'a pas mobilisé les foules malgré les espoirs de l'équipe de campagne du président américain. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

PARIS (Reuters) - Des utilisateurs de l'application vidéo chinoise TikTok ont déclaré être en partie responsables des surestimations de l'affluence attendue lors du meeting de campagne de Donald Trump à Tulsa, samedi, qui n'a pas mobilisé les foules malgré les espoirs de l'équipe de campagne du président américain.

Des utilisateurs d'autres réseaux sociaux ont eux aussi indiqué avoir procédé à des inscriptions en ligne gratuites au meeting sans avoir l'intention de s'y rendre. Selon le New York Times, des fans de musique pop coréenne ont encouragé les gens à faire de même.

Avant l'événement, le directeur de campagne de Trump, Brad Parscale, avait fait état d'un peu plus d'un million de demandes de participation.

De nombreux sièges du BOK Center de Tulsa, de 19.000 places, étaient toutefois vides samedi soir et Donald Trump, ainsi que le vice-président Mike Pence, ont annulé des discours qu'ils devaient prononcer dans une zone de "débordement" aménagée à l'extérieur de la salle.

Un porte-parole du service d'incendie de Tulsa a déclaré à Reuters que le nombre de participants au meeting était estimé à environ 6.200 personnes.

"Les gauchistes se trompent toujours en pensant qu'ils sont intelligents. S'inscrire à un rassemblement signifie seulement que vous avez répondu avec un numéro de téléphone portable", a déclaré le porte-parole de la campagne de Donald Trump, Tim Murtaugh, dans un communiqué. "Mais nous les remercions pour leurs coordonnées."

Brad Parscale a pour sa part déclaré dans un communiqué que l'équipe campagne supprimait les faux numéros de téléphone et qu'ils l'avaient fait avec "des dizaines de milliers" lors de l'événement de Tulsa pour calculer la fréquentation possible.

Donald Trump a quant à lui critiqué les médias, qui ont selon lui découragé ses sympathisants de se rendre au meeting.

Alors que l'Etat de l'Oklahoma a fait état d'une augmentation du nombre de cas confirmés d'infection au COVID-19, seule une poignée de participants portait un masque à l'intérieur du complexe sportif où se tenait le meeting de campagne.

(Version française Benjamin Mallet)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Jonconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS