Transports

Des tensions plus que des pénuries dans la logistique

Publié le

Si le terme même de pénurie est à bannir, les tensions restent vives sur le marché de l'emploi dans la logistique.

« C'est un problème qui est crucial pour les entreprises. Il y a un véritable allongement des délais : là où ils mettaient une semaine pour recruter un opérateur ou un technicien, il leur faut maintenant un mois », confirme Bernard Prolongeau, président délégué général du groupe AFT.IFTIM, lors de la présentation de l'enquête annuelle sur les besoins en emploi et formation dans ce secteur.

Prenant acte de ces difficultés, malgré une conjoncture peu favorable, les recruteurs se sont attachés à préserver leurs effectifs en 2001. 70 % des établissements déclarent ainsi une stabilité du nombre d'employés (cadres, techniciens et opérateurs).

Mieux, en parallèle, près d'un « logisticien » sur deux a continué de recruter en 2001. A l'origine de ces embauches ? La réorganisation de l'activité pour les cadres, un surcroît d'activité pour les techniciens et les opérateurs.

Thibaut De Jaegher

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte