Des syndicats déphasés

Publié le

Les écarts des taux de syndicalisation selon les profils des salariés sont vertigineux, révèle une récente enquête de la Dares. Ils expliquent en partie les blocages sur l’évolution de la législation sociale du secteur privé. Car les changements proposés concernent un monde étranger à celui représenté par les syndicats. Si les salariés de la fonction publique en CDI sont syndicalisés à 22,7 %, ceux du secteur marchand en intérim ne le sont qu’à 1,2 %. De même, alors que les salariés de la fonction publique âgés de 50 à 59 ans sont syndiqués à 24,6 %, ceux du secteur marchand de moins de 30 ans ne le sont qu’à 3 %. On pourrait multiplier les exemples. Il serait donc souhaitable de laisser le plus possible la main aux partenaires sociaux de[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte