Des stages d'été en entreprises pour les députés

120 entrepreneurs proposent d'accueillir des députés cet été pour des stages d'immersion d'une semaine. Une façon d'échanger pour casser les préjugés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Des stages d'été en entreprises pour les députés

Seulement un député sur dix a travaillé dans une entreprise au cours de sa carrière. Une inexpérience préjudiciable au moment de concevoir et voter des lois relatives à l'économie, juge un groupe d'entrepreneurs. Regroupés au sein de l'association "Entreprise et progrès", 120 d'entre eux vont proposer des stages d'immersion en entreprise d'une semaine aux députés pendant la trêve estivale.

connaissance mutuelle

"Notre constat est que les députés français connaissent peu l'entreprise et nous pensons que, s'ils la connaissaient mieux, ils seraient plus en confiance pour légiférer", explique à l'AFP Denis Terrien, président d'Entreprise et Progrès. Le but est de "créer la rencontre entre un député et un PDG, qui sera bénéfique aux deux", affirme le porteur du projet, qui lance un appel aux élus ce 5 mai. "La rencontre sera bénéfique au député, quand il va assister à une réunion d'investissement, une réunion avec des partenaires sociaux, une réunion d'embauche, pour mieux comprendre la vie de l'entreprise, et au dirigeant d'entreprise pour démystifier le rôle du député et qu'il comprenne aussi les difficultés et tensions auxquelles est soumis un député et les choix qu'il doit faire", poursuit-il. "Depuis des dizaines d'années des députés ont chacun, avec de bonnes intentions, passé des lois sans connaître le monde de l'entreprise. Aujourd'hui on a un système inextricable, avec lequel il est difficile de libérer les énergies des entreprises pour créer des emplois".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

des députés "emballés"

L'idée a été présentée à plusieurs députés de toutes sensibilités qui se sont montrés "emballés", affirme le président de l'association. "Dans un contexte de crise où la croissance et l'emploi sont des impératifs absolus, il est essentiel que les députés et les chefs d'entreprises se connaissent mieux pour travailler ensemble", juge l'association. "Entreprise et progrès" organise déjà régulièrement des rencontres avec les parlementaires.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS