International

"Des signes de récession imminente dans les matières premières"

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Fin 2018, les cours de plusieurs matières premières – dont le cuivre, réputé être le thermomètre de l’économie mondiale – étaient tombés à des niveaux si bas qu’ils semblaient annoncer une récession. Ce n’est pas le cas, rassure Damien Courvalin, analyste senior matières premières chez Goldman Sachs. La croissance mondiale fait une simple pause, écartelée entre les évolutions divergentes de grandes puissances économiques. Cette décorrélation des économies matures et émergentes a terrassé les cours des commodités, sur des marchés qui ont tendance à ne retenir que les mauvaises nouvelles. Propos recueillis par Myrtille Delamarche

Des signes de récession imminente dans les matières premières
Les marchés de commodités semblent n’encaisser que les mauvaises nouvelles. Quand vous présentez 2019 comme une bonne année pour les matières premières, cela annonce-t-il un regain d’optimisme ? Ces cinq dernières années, on a vu un changement structurel dans les coûts de production du pétrole, avec l’émergence du pétrole de schiste, que nous avons appelé le « new oil order » ou nouvel ordre pétrolier mondial. Ensuite, il y a eu un ralentissement de la consommation de métaux industriels sur les marchés émergents et en Chine. Mais la demande de matières premières, au jour le jour, reste assez bonne. Pourtant, fin 2018, les marchés donnaient des signes de récession imminente, avec des cours du pétrole équivalents à une croissance mondiale de 0,5 % et un[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte