Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Des sénateurs US interrogent Sanofi et d'autres sur l'insuline

Publié le

WASHINGTON (Reuters) - Deux sénateurs américains influents ont ouvert vendredi une enquête sur l'augmentation des prix de l'insuline en demandant à trois laboratoires, dont le français Sanofi, de leur fournir des explications.

Des sénateurs US interrogent Sanofi et d'autres sur l'insuline
Deux sénateurs américains influents ont ouvert vendredi une enquête sur l'augmentation des prix de l'insuline en demandant à trois laboratoires, dont le français Sanofi, de leur fournir des explications. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann
© Christian Hartmann

Le sénateur républicain Chuck Grassley, président de la commission des finances du Sénat, et Ron Wyden, le sénateur démocrate le plus haut placé dans cette commission, ont écrit des lettres aux dirigeants d'Eli Lilly, Novo Nordisk et Sanofi, les trois leaders mondiaux sur ce produit.

Les sénateurs pointent du doigt la hausse importante des prix pratiquée selon eux dans des proportions similaires par les trois laboratoires.

Il prennent l'exemple de l'insuline d'Eli Lilly, Humalog, dont le prix est passé de 35 dollars à 234 dollars entre 2001 et 2015, une augmentation de 585%.

Le diabète s'étend dans le monde et alimente une demande record d'insuline.

Les deux sénateurs demandent notamment aux trois laboratoires des informations sur les coûts de la recherche, du développement et de la production ainsi que sur les revenus engrangés par la vente d'insuline.

(Yasmeen Abutaleb, Patrick Vignal pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle