Des secteurs doivent être épargnés par les cyberattaques, dit Biden à Poutine

GENEVE (Reuters) - Joe Biden a déclaré mercredi à Vladimir Poutine que certains secteurs cruciaux devaient être hors de portée d'attaques informatiques, alors que les présidents américain et russe sont convenus lors d'un premier sommet d'entamer des discussions bilatérales sur la cybersécurité.
Des secteurs doivent être épargnés par les cyberattaques, dit Biden à Poutine
Certains secteurs cruciaux devaient être hors de portée d'attaques informatiques, a déclaré Joe Biden à Vladimir Poutine. /Photo prise le 16 juin 2021/REUTERS/Sputnik/Mikhail Metzel

S'exprimant seul devant les journalistes à l'issue de sa rencontre avec son homologue russe, le locataire de la Maison blanche a indiqué que la liste des organisations devant selon lui être épargnées par les cyberattaques appartenaient à 16 secteurs considérés par Washington comme essentiels.

Ces secteurs, d'après des éléments fournis par le département américain de la Sécurité intérieure, incluent les télécommunications, la santé, le secteur alimentaire et l'énergie.

"Nous sommes convenus de charger des experts dans nos deux pays de travailler sur des ententes spécifiques à propos de ce qui est interdit", a déclaré Joe Biden. "Nous allons voir si nous aurons un arrangement sur la cybersécurité qui ramènera un peu d'ordre."

Un peu plus tôt, au cours d'une conférence de presse distincte à l'issue du sommet, Vladimir Poutine a dit avoir accepté d'"entamer des consultations" sur les questions de sécurité informatique.

Il a ajouté que, si les Etats-Unis avaient demandé des informations sur de récentes cyberattaques qu'ils ont subies, la Russie avait elle aussi demandé des informations sur des attaques informatiques émanant selon elle des Etats-Unis et n'avait reçu aucune réponse.

Le premier sommet entre Joe Biden, entré en fonction en janvier dernier, et Vladimir Poutine a eu lieu après plusieurs récentes attaques informatiques majeures contre des agences gouvernementales et des sociétés américaines. Washington impute ces attaques à des hackers russes.

Vladimir Poutine a évoqué l'attaque ayant ciblé le mois dernier l'opérateur d'oléoducs Colonial Pipeline, provoquant la crainte d'une pénurie de produits pétroliers et une ruée vers les stations-service de certaines régions aux Etats-Unis.

Moscou nie tout lien entre ces cyberattaques et le gouvernement russe.

"Nous devons en terminer avec toutes ces insinuations, nous asseoir entre experts et commencer à travailler dans les intérêts des Etats-Unis et de la Russie", a dit Vladimir Poutine, décrivant les consultations en cybersécurité comme "extrêmement importantes".

Il a ajouté que les détails spécifiques de possibles engagements en la matière seraient décidés au fil des négociations.

Réunis dans une villa sur les bords du Léman à Genève, en Suisse, les présidents américain et russe sont convenus de mener aussi des discussions bilatérales sur le contrôle des armes, au cours d'un sommet qui a entériné leurs divergences sur nombre de questions.

(Vladimir Soldatkin et Steve Holland; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS