International

Des salariés engagent une class action contre l’indien Tata

Astrid Gouzik ,

Publié le

Un juge américain a jugé recevable une plainte en nom collectif des salariés d’une filiale du conglomérat industriel, mardi 3 avril.

Des salariés engagent une class action contre l’indien Tata © D.R.

Les salariés de Tata Consultancy Services estiment avoir été privés de leurs remboursements d’impôts par leur employeur. Cette plainte concerne tous les étrangers ayant travaillé pour Tata aux Etats-Unis du 14 février 2002 au 30 juin 2005, ainsi que ceux qui y ont été mutés après le 1er janvier 2002.

Tata les aurait obligés à céder légalement leurs remboursements d’impôts. C’est ce qu’affirme le cabinet d’avocat Lieff Cabraser Heimann & Bernstein. Ils accusent également la firme de ne pas leur avoir versé la totalité du montant du salaire qui leur avait été promis avant leur venue aux Etats-Unis.

"Plus de 10.000 ex et actuels salariés indiens travaillant pour Tata aux Etats-Unis vont pouvoir maintenant se tourner vers la justice", commente le cabinet dans un communiqué. "Nous sommes impatients de démontrer, lors du procès, que Tata a violé le contrat de travail de base signé avec ces employés et le droit du Travail de Californie".

Les plaignants réclament "des dommages et intérêts pour les ex et actuels salariés qui n'ont pas perçu ce qui leur avait été promis, qui ont été privés de leurs remboursements d'impôts, et qui sont confrontés à des déductions de salaire indiennes illégales".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte