Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Des salariés de Porsche dans le viseur de la justice allemande sur les émissions polluantes

, , , ,

Publié le , mis à jour le 11/07/2017 À 06H41

FRANCFORT (Reuters) - Le parquet de Stuttgart a annoncé lundi 10 juillet que des employés de Porsche et d'une filiale américaine du constructeur automobile, étaient soupçonnés de fraude et de publicité mensongère dans le cadre d'une enquête liée au scandale des émissions polluantes du groupe Volkswagen.

Des salariés de Porsche dans le viseur de la justice allemande sur les émissions polluantes
Le parquet de Stuttgart a annoncé lundi que des employés de Porsche et d'une filiale américaine du constructeur automobile, étaient soupçonnés de fraude et de publicité mensongère dans le cadre d'une enquête liée au scandale des émissions polluantes du groupe Volkswagen. /Photo prise le 13 avril 2017/REUTERS/Lucas Jackson
© Lucas Jackson

Le procureur de Stuttgart, Jan Holzner, indique, dans un communiqué publié lundi 10 juillet, qu'il dispose d'éléments permettant de soupçonner des employés de Porsche de fraude potentielle et de publicité mensongère. Plus précisément, le parquet explique avoir "entamé une procédure d'enquête à l'encontre de salariés non identifiés du constructeur automobile Porsche et d'une filiale américaine dans le cadre d'une possible manipulation d'émissions de gaz sur des véhicules diesel".

Le parquet ne donne pas davantage de détails. C'est la première fois depuis le début du Dieselgate que Porsche est visée ainsi.

Porsche a déclaré coopérer pleinement avec les autorités.

Des Porsche équipées de moteurs Audi

Cette enquête est la dernière en date dans le cadre des investigations dont fait l'objet Volkswagen, propriétaire des marques Audi, VW et Porsche. Des logiciels permettant de tromper sur le niveau réel des émissions polluantes ont été trouvés sur des véhicules VW, Audi et Porsche, équipés de moteur diesel.

Or certaines Porsche sont dotées d'un moteur diesel fourni par Audi, filiale haut de gamme de Volkswagen. Les véhicules équipés de moteurs de diesel ne font pas parti du coeur de métier du constructeur.

Vendredi, le parquet de Munich a fait arrêter un employé d'Audi, également soupçonné de fraude et d'information mensongère.

La veille, le département américain de la Justice a annoncé l'inculpation de Giovanni Pamio, un ancien responsable de d'Audi, qu'il accuse d'avoir joué un rôle dans le cadre de la manipulation des émissions polluantes des moteurs diesel.

Fin 2015, Volkswagen a reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel d'un logiciel faussant le résultat des tests anti-pollution et dissimulant des émissions dépassant jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

Pour Reuters, Edwadr Taylor; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle