Des salariés de GDF Suez contestent le projet de filialisation

Ils étaient près de 200 employés du groupe français à s’être rassemblés devant le siège du groupe le 7 juin, selon une journaliste de l’AFP.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Des salariés de GDF Suez contestent le projet de filialisation

Tous contestaient le projet de filialisation des services d'ingénierie informatique et le risque de suppression d'emplois. Ce sont au total quelque 550 agents de la direction des systèmes d'information (DSI) qui concernés par ce projet.

"Ce projet de filiale reste encore très flou. La seule chose qui est claire pour nous, c'est qu'ils veulent sortir les salariés du statut des industries électriques et gazières (IEG), ce qui est inacceptable", a dit à l'AFP Paul Partesi, délégué CGT. Selon lui, ce projet est purement financier et il cache des licenciements.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La direction du groupe a affimé à l’AFP affirmé "qu'aucune décision n'avait pour l'instant été arrêtée", mais a admis que "des réflexions avaient été menées" et présentées au personnel en juin 2011.

"Pour nous, c'est un ballon d'essai que tente la direction pour filialiser d'autres services par la suite", a assuré Aurore Martin (CFDT).

La syndicaliste a précisé qu'à l'occasion de la fusion entre Gaz de France et Suez, les directions avaient pourtant "clairement indiqué qu'aucun changement majeur n'affecterait le personnel et qu'il garderait son statut".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS