Des procureurs généraux vont s'opposer à la fusion Sprint/T-Mobile

WASHINGTON (Reuters) - Au moins une dizaine de procureurs généraux d'Etat devraient engager mardi une action en justice visant à s'opposer à la fusion entre T-Mobile US et Sprint, une opération à 26 milliards de dollars (23 milliards d'euros) qui fera passer le nombre d'opérateurs de téléphonie mobile aux Etats-Unis de quatre à trois, a appris Reuters de trois sources au fait du dossier.
Partager
Des procureurs généraux vont s'opposer à la fusion Sprint/T-Mobile
Au moins une dizaine de procureurs généraux d'Etat devraient engager mardi une action en justice visant à s'opposer à la fusion entre T-Mobile US et Sprint, une opération à 26 milliards de dollars (23 milliards d'euros) qui fera passer le nombre d'opérateurs de téléphonie mobile aux Etats-Unis de quatre à trois, a appris Reuters de trois sources au fait du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Dado Ruvic

L'action Sprint lâchait 6,9% à Wall Street vers 15h45 GMT et le titre T-Mobile plus de 2% .

Selon une de sources, le procureur général de l'Etat de New York est à la manoeuvre. Il doit tenir une conférence de presse dans l'après-midi. La plainte devrait être déposée à New York, a précisé une sources.

T-Mobile, filiale de Deutsche Telekom, et Sprint, propriété du japonais Softbank n'ont pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaires de Reuters. Une porte-parole du procureur général de l'Etat de New York n'a pas souhaité s'exprimer.

Le directeur général de Sprint, Marcelo Claure, et son homologue de T-Mobile, John Legere, se sont rendus lundi au département de la Justice, selon une source.

Les deux groupes ont proposé de céder Boost Mobile, filiale de Sprint, dans l'espoir d'obtenir le feu vert des autorités américaines à leur projet de rapprochement. Ils ont dit également envisager de céder toute une gamme de fréquences.

Si le mariage a reçu l'aval de la majorité des membres de la Federal Communications Commission (FCC), les services antitrust du département américain de la Justice ont recommandé de s'y opposer, mais aucune décision finale n'a été arrêtée.

(Diane Bartz et David Shepardson; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS