Des particules de plastique détectées dans les bouteilles d'eau Evian et Nestlé

Dans une étude publiée le 15 mars, des chercheurs ont détecté de minuscules particules de plastique dans de nombreuses marques de bouteille d'eau. En France, les marques Evian (filiale de Danone) et Nestlé sont concernées. Les chercheurs s'interrogent sur leur impact sur la santé, tandis que l'industrie leur réplique.

Partager
Des particules de plastique détectées dans les bouteilles d'eau Evian et Nestlé
L'usine d'embouteillage de Nestlé Waters à Henniez (Suisse).

Des particules de plastique ont été détectées dans l’eau en bouteille de nombreuses marques dans le monde, dont les marques française Evian et belge Nestle Pure Life. Des chercheurs ont testé des échantillons d’eau provenant de plus de 250 bouteilles dans neuf pays : le Brésil, la Chine, les Etats-Unis, l’Inde, l’Indonésie, le Kenya, le Liban, le Mexique et la Thaïlande. Le groupe français Danone, dont Evian est une filiale, et le groupe suisse Nestlé font tout deux partie du top 3 mondial des producteurs d’eau.

Aux côtés d’Evian et Nestle Pure Life, des noms comme Aqua (Danone), Aquafina, Dasani et San Pellegrino (Nestlé) sont cités. Sur tous les échantillons testés, 93 % contenaient des minuscules particules de plastique. Les scientifiques parlent de traces de polypropylène, de nylon ou encore de polytéréphtalate d'éthylène. En moyenne, dans chaque litre d’eau analysé, les chercheurs ont détecté 10,4 particules d’une taille de l’ordre de 0,1 millimètre (100 microns). Si l’on considère les particules encore plus petites, 314,6 sont retrouvées en moyenne dans un litre d’eau.

Le danger pour la santé interrogé

Selon Sherri Mason, professeure à l'université d'Etat de New York à Fredonia, ces traces pourraient provenir de la bouteille elle-même, du bouchon ou encore du processus d’embouteillage, notamment pour les bouteilles en verre testées.

Même si le danger pour la santé de ces minuscules particules de plastique est méconnu, Sherri Mason met en évidence l’influence que peuvent avoir ces traces sur le développement de certains types de cancer, de troubles comme le déficit de l’attention et l’autisme, ou encore sur la diminution de la quantité de spermatozoïdes. Selon la professeure, ces maladies sont encouragées par la présence de produits chimiques de synthèse dans l’environnement et les particules de plastique pourraient faciliter l’entrée dans le corps humain de ces substances chimiques.

"Des conclusions hâtives", selon l'industrie de l'eau

Les producteurs d'eau en bouteille ont répliqué par la voie d'un communiqué, publié par leur syndicat, la Fédération Nationale des Eaux Conditionnées et Embouteillées (FNECE). Afin de "rassurer les consommateurs sur la très haute qualité des eaux en bouteille produites et vendues sur le marché français", ils insistent sur les 11 000 analyses par jour effectués par les minéraliers, depuis la source et tout au long du processus d’embouteillage. "L’eau minérale naturelle est soumise à une réglementation très stricte et fait l’objet de nombreux contrôles sanitaires par les agences régionales de santé", rappelle la FNECE.

Avant de s'attaquer à l'étude, dont elle dénonce "des conclusions hâtives". "Nous souhaitons indiquer qu’il n’y a pas de méthodologie officielle reconnue pour analyser les micro plastiques et qu’il n’y a pas de consensus scientifique. Par ailleurs, les micro particules de plastiques sont présentes partout dans l’environnement, ce qui peut fausser les résultats des analyses si elles ne suivent pas un protocole extrêmement rigoureux." Sans surprise, la FNECE en appelle donc "à la prudence quant à l’interprétation des résultats de l’étude conduite par Sherri Mason".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS