Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Des pannes affectent les services de Twitter

,

Publié le

par Gerry Shih

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le site de micro-blogging Twitter a connu deux pannes en l'espace de quelques heures jeudi et ses utilisateurs à travers le monde ont été confrontés à un trafic ralenti ou à l'impossibilité de se connecter via internet ou les applications mobiles.

Le réseau social, basé à San Francisco, a imputé ces pannes à une série d'erreurs en cascade dans l'un de ses composants d'infrastructure, via un tweet diffusé à 19h17 GMT.

Le groupe de pirates informatiques UGNazi avait auparavant revendiqué la responsabilité de la panne, expliquant avoir lancé une attaque par déni de service (distributed denial of service, DDOS) contre Twitter.

Selon des données fournies par Sandvine, un spécialiste de l'analyse des réseaux, le trafic sur le site au niveau de l'Amérique du Nord s'est effondré à deux reprises entre 15h30 et 18h00 GMT.

Twitter a reconnu l'interruption de ses services dans des messages régulièrement actualisés postés après une première panne d'une heure et demie (entre 15h30 et 17h00 GMT).

Mais l'activité n'a repris que brièvement, moins d'une heure s'écoulant avant l'apparition de nouvelles perturbations sur le site.

Dans son dernier message, la plate-forme précise que "le problème continue et nos ingénieurs oeuvrent à sa résolution".

Ces dysfonctionnements pourraient écorner la réputation de la plate-forme de micro-blogging créée en 2006 qui, après avoir été régulièrement confrontée à des pannes à ses débuts du fait d'une inadéquation entre la puissance de ses serveurs et un volume toujours croissant de tweets échangés à travers le monde, avait mis l'accent ces dernières années sur la fiabilité de ses services.

A la reprise du service, quelques-uns des 140 millions d'utilisateurs actifs du site se sont rapidement manifestés via des plaisanteries sur la panne, faisant part de leur soulagement de pouvoir à nouveau s'exprimer ou se regrettant l'absence de contact auprès duquel se plaindre pendant l'interruption.

Avec Mauro Whiteman, Myriam Rivet pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle