Economie

Des négociations à tout va

Cécile Maillard , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Des négociations à tout va
DCNS veut augmenter de vingt minutes par jour le temps de travail « efficace ».
Les entreprises n’ont pas attendu la loi El Khomri et ses décrets, toujours pas publiés, pour négocier sur le temps de travail. Renault est en train d’obtenir de ses syndicats la possibilité d’augmenter la durée du travail de 1 h 15 par jour si l’activité le justifie. Mais doit renoncer à une modulation annuelle qui aurait fait disparaître les heures supplémentaires. Chez DCNS, la direction a dénoncé l’accord d’entreprise sur le temps de travail, qui datait de 2004, pour tout remettre à plat. Son objectif est d’obtenir une augmentation moyenne du temps de travail « efficace » de 20 minutes par jour, tout en restant dans le cadre de 7 h 30 quotidiennes. La SNCF, qui a trouvé un accord en juin sur le temps de travail d’une catégorie de salariés, négocie le passage au[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte