Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Des mises en examen dans le dossier Parmalat / Lactalis

Publié le

Les autorités italiennes annoncent la mise en examen de quatre personnes liées au dossier Lactalis / Parmalat. Une décision prise après les perquisitions effectuées le 11 mai dans les bureaux de banques italiennes.

Des mises en examen dans le dossier Parmalat / Lactalis © Flickr - SdotCruz -C.C

Dans le cadre de l’enquête sur le montée du groupe laitier français dans le capital de Parmalat, quatre personnes ont été mises en examen le 12 mai, selon des sources policières. Il s’agirait de quatre banquiers, dont  Fabio Cane, le directeur du capital-investissement au sein de la banque de financement et d'investissement d'Intesa Sanpaolo  et Patrizia Micucci, directrice de la banque d'investissement de Société Générale (GLE.FR) en Italie. Le premier est suspecté de délit d’initié et la seconde de manipulation de marché. Un banquier de Lazard (LAZ) et un représentant des trois fonds qui ont annoncé en janvier qu'ils contrôlaient ensemble 15% de Parmalat sont également soupçonnés de manipulation de marché.

Cette information intervient quelques heures après des perquisitions effectuées dans les bureaux italiens de plusieurs banques (Intesa Sanpaolo, Société générale, Crédit Agricole et Lazard) et agences de communication liées à Lactalis. Selon les sources proches du dossier, l'enquête se tourne vers "plusieurs acteurs italiens impliqués de diverses manières dans le rachat (de Parmalat) et qui ont des sièges à Milan". Aucune des banques ou agences n’a commenté l’information. Quant à Lactalis, il souligne qu’il ne fait pas l’objet d’une enquête judiciaire et dit avoir agi de manière conforme lors du rachat des titres.

Lactalis, qui a porté sa participation dans Parmalat de 11% à 29% en mars, a lancé en avril une offre de 3,4 milliards d'euros pour tenter d'acquérir les 71% restants, ce qui donnerait naissance au numéro un mondial des produits laitiers.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle