L'Usine Aéro

Des militaires tentés par le civil

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Des militaires tentés par le civil © SIPA ; NICOLAS CLARIS
Il y a encore quatre ans, ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) surclassait DCNS. Entre 2005 et 2008, cette filiale de ThyssenKrupp, spécialiste du naval, multipliait les commandes, notamment dans les sous-marins conventionnels. Elle affichait un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros. Mais la situation a changé et c'est le français qui a remporté les derniers marchés (les sous-marins au Brésil, en 2009 ; les frégates FREMM). Lui qui pesait 1,6 milliard d'euros de ventes au début des années 2000 représente aujourd'hui deux fois le volume d'affaires de TKMS. Et encore, celui de l'allemand intègre des activités civiles liées à la fabrication de yachts. Après 554 millions d'euros de perte en 2009, TKMS est revenu dans le vert péniblement. L'allemand s'est recentré sur les sous-marins et a vendu ses activités civiles au groupe d'Abu Dabi MAR. Ce dernier est devenu[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte