Des mesures pour renforcer la compétitivité industrielle de la France

Dans le cadre des travaux du Comité stratégique de filière industries et technologies de santé (CSF Santé), le cabinet Roland Berger, soutenu par le Leem, a publié une analyse détaillée des mesures d'attractivité de R&D et de production des médicaments mises en oeuvre dans six pays européens. Le rapport permet d'établir un benchmark pour ouvrir des pistes de réflexion et alimenter les travaux du prochain Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) en 2018. Si l'étude souligne que la France bénéficie d'atouts significatifs et différenciants par rapport à ses voisins en production et R&D, notamment une forte attractivité du marché local pour les médicaments et une reconnaissance européenne des compétences et savoir-faire français, l'Hexagone est distancé par ses voisins dans de nombreux domaines stratégiques. Fiscalité, accès des médicaments au marché, instabilité réglementaire, coût de la main-d'oeuvre, sont autant de points qui pénalisent la France par rapport à d'autres pays européens. Roland Berger a observé les stratégies mises en place chez six pays voisins : l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni, la Suisse et l'Irlande. Les quatre premiers ont réussi à créer une croissance soutenue de leur activité (supérieure à 2 % par an) grâce au maintien et au développement de leur modèle dit « mixte », combinant export et activité locale. L'Irlande et la Suisse ont opté pour une spécialisation plus forte dans la santé au travers de leur modèle de plateforme tournée vers l'export et le développement de compétences spécifiques. « La stratégie de spécialisation de l'Irlande et la Suisse a permis un net progrès de l'activité Pharma (+3 %/an en Suisse et +25 %/an en Irlande entre 2012 et 2016), la Pharma représente désormais 11 % du PIB en Suisse et 22 % du PIB en Irlande », détaille le cabinet. Au total, 110 mesures ont été identifiées au sein des six pays européens pour combler l'écart de compétitivité de la France vis-à-vis de ses voisins.

Une stratégie industrielle à court, moyen et long termes

L'étude plaide pour une stratégie industrielle en trois étapes. Pour combler le retard de compétitivité de la France, elle propose des actions à court terme telles que la sanctuarisation du crédit impôt recherche, la réintroduction du dispositif de suramortissement ou encore une stratégie offensive de captation des investissements post-Brexit. À moyen terme (horizon de 5 ans), et afin de pérenniser cette compétitivité, Roland Berger suggère la levée des blocages en matière de recherche clinique, la rédaction d'un guide unique pour l'investisseur en Santé/Pharma clarifiant les mesures de réglementation générale et spécifique du secteur, ou encore de renforcer le dialogue entre l'État et le secteur en impulsant une volonté politique plus marquée au CSIS et au CSF. Enfin, pour « repositionner la France sur la première marche du podium des innovations de santé (immuno-oncologie, biothérapies...) », Roland Berger propose des actions à long terme (à l'horizon de 10 ans), notamment un engagement unilatéral de la France auprès des investisseurs pour un contrat fiscal et social à 5 ans (Taux d'IS fixe, stabilisation réglementaire, assouplissement du droit du travail, etc.). « Les exemples étrangers le prouvent. Seule une stratégie industrielle définie au plus haut niveau de l'État et dans un dialogue tripartite (État - régulateur - industriels du médicament) permettra à la France de retrouver sa position de leader industriel en Europe », a conclu Patrick Errard, président du Leem, qui soutient cette étude.

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS