Des menaces américaines pour les actions européennes, selon Janus Henderson

PARIS (Reuters) - Parmi les menaces qui pèsent sur les actions européennes en 2019, nombreuses sont celles qui pourraient venir des Etats-Unis, où les risques s'accumulent, dit on chez Janus Henderson.
Partager
Des menaces américaines pour les actions européennes, selon Janus Henderson
Parmi les menaces qui pèsent sur les actions européennes en 2019, nombreuses sont celles qui pourraient venir des Etats-Unis, où les risques s'accumulent, dit on chez Janus Henderson. /Photo prise le 16 janvier 2019/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Les marchés d'actions européens ont intégré dans les cours l'arrivée d'une récession, sans doute à tort, et l'appétit pour le risque pourrait revenir, notamment si le pire est évité du côté du Brexit ou encore du bras de fer entre Bruxelles et Rome sur le budget italien, a déclaré mardi Richard Brown, gérant de portefeuille spécialisé dans les actions européennes pour la société de gestion.

"Nous sommes plus inquiets de ce qui pourrait venir de l'autre côté de l'Atlantique", a-t-il lors d'un débat avec des investisseurs à Paris avant de donner plusieurs exemples.

Il a souligné d'abord un pourcentage supérieur à 80% d'entreprises s'introduisant en Bourse sur le marché américain tout en étant déficitaires, un phénomène qu'il explique par le nombre important de sociétés, technologiques notamment, qui visent une croissance à long terme plutôt qu'une rentabilité immédiate.

Il a ajouté que les trois plus grosses valeurs du S&P-500 représentaient plus de 11% de la capitalisation totale de l'indice, un déséquilibre pouvant faire craindre un retournement du marché, selon lui.

"Sur le plan économique, par ailleurs, l'élan paraît se ralentir avec l'essoufflement de l'effet de facteurs de court terme comme la réforme fiscale", a-t-il poursuivi.

Contrairement à beaucoup d'investisseurs, Richard Brown pense par contre que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine finiront par se calmer, les deux parties ayant tout intérêt à parvenir à un compromis.

Pour en revenir à l'Europe, la croissance y est toujours présente, même si elle ralentit, et les coûts de financement y restent relativement modérés, a-t-il dit.

Sur un plan sectoriel, Janus Henderson adopte une position à "sous-pondérer" sur les banques en raison de rendements obligataires qui restent bas, de banques centrales moins agressives dans le resserrement de leur politique et d'un besoin de consolidation dans le secteur.

Même manque d'intérêt pour les services aux collectivités ("utilities"), très dépendantes de la réglementation et de l'action des gouvernements, a expliqué Richard Brown.

Les valeurs industrielles, pourtant très cycliques, bénéficient en revanche d'un conseil à "surpondérer", l'expert de Janus Henderson parlant de "niches fantastiques" dans ce secteur en Europe.

Il a notamment cité l'exemple du britannique Rolls-Royce qui devrait, selon lui, récolter les fruits des lourds investissements consentis pour développer des moteurs pour des modèles récents d'avions de ligne.

(Patrick Vignal, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS