Des ingénieurs de Volkswagen reconnaissent avoir manipulé les données sur les rejets de CO2

Selon le journal allemand Bild am Sonntag, des ingénieurs de Volkswagen ont admis avoir manipulé les données sur les rejets de dioxyde de carbone des véhicules du constructeur, jugeant trop difficiles à atteindre les objectifs ambitieux fixés par l'ancien patron du groupe Martin Winterkorn

Partager

Des ingénieurs de Volkswagen ont admis avoir manipulé les données sur les rejets de dioxyde de carbone des véhicules du constructeur, jugeant trop difficiles à atteindre les objectifs ambitieux fixés par l'ancien patron du groupe Martin Winterkorn, rapporte le Bild am Sonntag.

Selon le journal, les ingénieurs de VW ont falsifié la pression des pneus et mélangé du gazole avec l'huile moteur pour abaisser la consommation de ces véhicules. La tricherie, révélée en début de semaine, a commencé en 2013 et s'est terminée au printemps 2015.

En mars 2012, au salon automobile de Genève, Martin Winterkorn avait annoncé que Volkswagen entendait réduire de 30% les émissions de CO2 de ses véhicules d'ici 2015 et, d'après le Bild, les ingénieurs n'ont pas osé lui dire que l'objectif serait difficile à atteindre. Martin Winterkorn a démissionné en septembre, emporté par le scandale.

"Des employés ont indiqué au cours d'une enquête interne qu'il y avait des irrégularités dans la vérification des données sur la consommation de carburant. Ce qui s'est produit fait l'objet d'une procédure en cours", a déclaré un porte-parole du constructeur automobile allemand, refusant de commenter davantage l'article du Bild am Sonntag.

Volkswagen a reconnu mardi qu'il avait sous-estimé les émissions de CO2 de certains modèles vendus en Europe, et donc leur consommation de carburant. L'erreur est susceptible de concerner jusqu'à 800 000 véhicules.

Cette révélation ajoute une nouvelle dimension à la crise qu'ont fait éclater mi-septembre les accusations de trucage des tests anti-pollution portées par les autorités américaines à l'encontre du groupe allemand.

C'est un ingénieur travaillant au département de recherche & développement au siège de VW à Wolfsburg qui a rompu le silence à la fin du mois dernier et informé ses supérieurs de cette tricherie à grande échelle, écrit le Bild.

Selon le journal, la direction étudie d'éventuelles sanctions contre des employés mais l'ingénieur qui a fait connaître la manipulation sera protégé. "Nous ne pouvons pas punir quelqu'un qui a fait preuve d'un tel courage", a déclaré au Bild un membre de la direction.

Les spécialistes du secteur estiment que VW pourrait devoir dépenser jusqu'à 35 milliards d'euros en règlements de litiges et rappels de véhicules.

Avec Reuters (Jan Schwartz, Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

2 Commentaires

Des ingénieurs de Volkswagen reconnaissent avoir manipulé les données sur les rejets de CO2

Docteur Oliv
09/11/2015 18h:44

Contradiction en logique :
Ils ont manipulé les procédures ( Gazole dans l'huile usw )
ils n'ont pas manipulé les données.

Réagir à ce commentaire
Docteur Oliv
10/11/2015 10h:41

Ils n'ont pas modifié les données, parlons logique SVP !
Ils ont torturé ( trafiqué) la Procédure pour obtenir des données irréalistes.
Dans le 1er cas on écrit les valeurs qu'ont veut trouver.
Dans le 2ème cas il faut faire preuve de plus d'inventivité

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS