Technos et Innovations

Des immatriculations stables en septembre pour la France

, , , ,

Publié le

Avec 155 529 voitures particulières neuves immatriculées en septembre 2003, le marché français reste globalement constant depuis 4 ans durant cette période. Depuis le début de l'années, les cartes sont néanmoins redistribuées. Comparées aux neuf premiers mois de 2002, les ventes ont diminué de 7,2 % et, dans le détail, les immatriculations pour le groupe PSA ont reculé de 7,9 % et celles de Renault de 8,1 % alors que Hyundai progresse de 28,4 % , Nissan de 25,1 % et Toyota de 10,7 %. Le Groupe Fiat apparaît comme le grand perdant avec une recul 21.9 %.

En septembre, les marques françaises ont toutefois repris un peu de terrain et enregistrent 60,1 % des immatriculations contre 53,8 % en août et 57,4 % en juillet, malgré les mauvaise performance de Citröen (- 13,4 % par rapport à septembre 2002). Les grands champions du mois s'avère BMW et Audi.

Les chiffres européens publiés par l'ACEA, qui s'arrêtent au deuxième trimestre 2003, indiquent eux un repli de 2,8 % des véhicules utilitaires, malgré une progression exceptionnelle de 4,5 % des ventes de bus et autocars.

Aurélie Barbaux

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte