Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Des images d'une arme secrète diffusées par erreur par la télévision russe

, , ,

Publié le

Des images d'un projet de torpille nucléaire ont fuité par erreur sur des chaînes publiques russes qui avaient réalisé un reportage lors d'une réunion entre Vladimir Poutine et des représentants du secteur militaire. 

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Quand un projet top secret se retrouve sur les grandes chaînes de télévision. Ce cauchemar de militaires, digne d'une parodie de film d'espionnage, est devenu réalité cette semaine en Russie. Deux chaînes publiques, NTV et Pervy Kana, ont en effet diffusée mardi 10 novembre des images d'une torpille dotée d'une charge nucléaire en cours de développement. 

Ces images (voir tweet ci-dessous) ont été tournées dans le cadre d'un reportage où l'on peut voir le Président russe Vladimir Poutine participer à une réunion avec des responsables militaires dans la ville de Sotchi. A un moment, la caméra filme malencontreusement au-dessus de l'épaule d'un gradé et on peut ainsi voir le fameux document, avec des dessins et un descriptif de "Status-6", le petit nom de cette arme. D'après les retranscriptions, il s'agirait d'une torpille destinée aux sous-marins et dont la charge nucléaire viserait à contaminer de vastes zones "qui seront inutilisables pour toute activité militaire, agricole ou économique pour une longue période".

 

 

 

Les images ont rapidement été retireés du reportage mais le mal était fait. Des internautes ont en effet eu largement le temps de capturer la séquence et de la partager sur les réseaux sociaux. Moscou a de son côté confirmé l'authenticité des images et dit espérer ne pas revivre de sitôt une telle mésaventure.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

13/11/2015 - 10h29 -

Ca m'a tout l'air d'une intox organisée par le pouvoir russe,pour peut-etre intimider l'ennemi potentiel ou le mener sur une fausse piste.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle