Des femmes porteuses d'implants mammaires déposent plainte contre X

Une quinzaine de femmes portant des implants mammaires ont déposé des plaintes contre X le 6 et 7 février pour “tromperie aggravée”, “blessures involontaires” ou “mise en danger de la vie d’autrui”. Certaines d'entre elles sont atteintes de lymphomes associés aux implants mammaires. L'entreprise Allergan et l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) sont tout deux cités dans cette affaire qui arrive deux ans après la condamnation de PIP pour ses prothèses défectueuses.

Partager
Des femmes porteuses d'implants mammaires déposent plainte contre X
Les implants mammaires texturés comme ceux produits par Allergan ont fait l’objet de critiques. (Image d'illustration)

Mercredi 6 et jeudi 7 février, une quinzaine de femmes porteuses de prothèses mammaires ont saisi la justice pour “tromperie aggravée”, “blessures involontaires” ou “mise en danger de la vie d’autrui”. Aucune plainte n’est déposée directement contre Allergan mais le laboratoire est clairement désigné par l’un des avocats des victimes. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) est également citée pour son rôle dans la certification des produits, selon des informations du Monde et de Radio France.

59 cas de lymphomes associés aux implants mammaires en France

La plus importante série de plaintes a été déposée au parquet de Marseille par 11 femmes de 25 à 45 ans. Porteuses d’implants mammaires, la plupart d’entre elles ont contracté un lymphome. Leur cas n’est pas isolé. Selon le quotidien national, les cas de LAGC-AIM (lymphome anaplasique à grandes cellules associé aux implants mammaires) se chiffrent à 673 à travers le monde et 59 en France.

Cette procédure intervient deux ans après le verdict de la Cour d’appel d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) dans l’affaire PIP. Le fondateur de l’entreprise française, Poly Implant Prothèse, avait été condamné à 4 ans de prison ferme pour fraude aggravée et escroquerie. PIP avait en effet fabriqué et écoulé des dizaines de milliers d’implants comportant délibérément un gel non médical. En France, 18 000 femmes avait dû se faire retirer leur prothèse à la suite de ruptures ou d’irritations.

Allergan a perdu le marquage CE

Ce n’est pas la première fois que des doutes pèsent sur les produits d’Allergan. En décembre 2018, les implants mammaires à enveloppe texturée de l’entreprise perdaient le marquage CE. Cette certification, nécessaire à une commercialisation en France et en Europe, a toutefois trahi des risques et des aspects hasardeux. Quelque jours après la perte de ce marquage, l’ANSM avait demandé à Allergan de rappeler ses implants mammaires et expandeurs tissulaires en stock en France.

Les implants mammaires texturés comme ceux produits par Allergan ont fait l’objet de critiques plus larges. Ils ont été cités comme une cause possible du LAGC-AIM. En novembre 2018, l’ANSM a recommandé aux professionnels de santé d’utiliser de préférence des implants mammaires à enveloppe lisse en attendant l’avis d’un comité d’experts encore attendu pour le début de l’année 2019. Si le lien de cause à effet était avéré, le scandale sanitaire serait grave. Entre 2007 et 2016, 85% des prothèses mammaires implantées en France étaient texturées. Et 500 000 femmes en France portent des implants.

0 Commentaire

Des femmes porteuses d'implants mammaires déposent plainte contre X

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS