Des étudiants d'université qui lancent un nanosatellite... c'est à Montpellier que cela se passe

50 étudiants montpelliérains et nîmois ont contribué durant leurs stages et thèses à la mise au point du nanosatellite Robusta 1B, que lancera fin avril par la fusée indienne PSLV. Il prend la suite de Robusta, 1er nanosatellite étudiant français, lancé en 2012. Un troisième projet impliquera 300 étudiants jusqu’en 2019... Forte de ces expériences, l’université de Montpellier mettra en orbite à la rentrée 2017 un Master en Ingénierie Spatiale.

Partager
Des étudiants d'université qui lancent un nanosatellite... c'est à Montpellier que cela se passe
Salle d'ingenierie concourrante du centre spatial universitaire de Montpellier

Fabriqué de A à Z par une cinquantaine d’étudiants de l’université de Montpellier, le nanosatellite Robusta 1B de format Cubesat (10 cm3 et 1 kg) sera lancé par l’agence spatiale indienne ISRO fin avril ou en mai, selon les conditions météo. Conçu entre 2012 et 2015, cofinancé par la Fondation Van Allen de l’Université de Montpellier et le Cnes dans le cadre du projet Janus, Robusta 1B aura pour mission de valider une norme de test aux radiations et un nouveau bus de communication. Ce sera le deuxième nanosatellite de l’université de Montpellier, son grand frère Robusta ayant été lancé depuis Kourou en Guyane en février 2012. Un autre projet spatial montpelliérain, initié depuis 2013, impliquera 300 étudiants : "Méditerranée" (triple Cubesat) pourra pointer un point précis de la Terre pour collecter des données environnementales, qui seront transmises à Météo France afin d’améliorer la prévision des épisodes cévenols. Il serait prêt à être lancé en 2019.

Immersion professionnelle au centre spatial universitaire

Accompagnée par les agences spatiales Cnes et ESA et soutenue par la région Occitanie, la Fondation Van Allen finance les travaux étudiants alimentant la stratégie nanosatellites montpelliéraine. Via 400 000 euros par an, la Fondation a déjà financé 70 étudiants stagiaires du Master au DUT, six doctorants en thèse de recherche, un post-doctorant..., et des postes d’encadrement.
Les étudiants sont mis en situation professionnelle dans le nouveau bâtiment du Centre spatial universitaire (CSU) Montpellier-Nîmes, inauguré le 7 mars par le secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et la Recherche.

Depuis un an, le CSU héberge acteurs de la formation, équipes de recherche, sociétés privées et un incubateur de start-up. Construit pour plus de 7 millions d’euros, il été financé par la Caisse des Dépôts et la région Occitanie. Le CSU possède des ateliers mécanique et électronique, une salle d'ingénierie concourante pour concevoir les systèmes, une salle blanche pour assembler, une salle de radiocommunication et de contrôle pour communiquer et diriger le nanosatellite dans l'espace.?

Nouveau Master Ingénierie des Systèmes Spatiaux

L’Université de Montpellier capitalise sur ces travaux : elle lance à la rentrée 2017 une formation post-bac spécialisée dans le spatial, le Cursus Master Ingénierie des Systèmes Spatiaux (CMI ISS) piloté par Frédéric Wrobel. L’intégration est aussi possible au niveau Licence 3, car la spécialisation se situe principalement en 4e et 5e année. Le Master en Ingénierie Spatiale propose un enseignement généraliste en électronique et un enseignement en ingénierie spatiale (architecture des systèmes spatiaux, contraintes de l’environnement spatial, effets des radiations, architecture informatique gestion bord, stabilisation et pointage, assurance produit et développement). Les stages peuvent commencer dès la première année sur les nanosatellites du CSU ou chez des partenaires du secteur spatial.

Ce que les etudiants ont appris du Projet Robusta 1B :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de certification pure reviewer agro-alimentaire (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 10/06/2022 - CDD - Puteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

973 - EDF RENOUVELABLES

Contrat pour l'opération-maintenance d'un parc photovoltaïque en Guyane.

DATE DE REPONSE 08/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS