L'Usine Aéro

Des Etats-Unis aux Emirats arabes unis, Boeing reste ouvert sur le futur site de production du 777X

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Le refus des salariés de Boeing de l'Etat de Washington de signer un contrat en vue de la production de nouveau gros porteur 777X de l'avionneur à Seattle permet au constructeur de redistribuer les cartes.

Des Etats-Unis aux Emirats arabes unis, Boeing reste ouvert sur le futur site de production du 777X © Boeing

Rancunier, Ray Conner ? Le patron de Boeing en charge de l'aviation commerciale risque de faire payer cher à la section 751 du syndicat des mécaniciens et travailleurs aéronautiques IAM son refus de signer un contrat en vue de la production du nouveau long-courrier 777X dans l'Etat de Washington.

Quelques jours après le votre contre, le patron de l'avionneur américain est revenu sur l'épineux sujet lors du salon aéronautique international de Dubaï, aux Emirats arabes unis, le 16 novembre.

Etats-Unis, Japon et Emirats arabes unis en lice

"Nous ne tirons pas un trait sur Seattle (où sont situées les deux usines d'Everett et de Puget Sound, ndlr), la balle est désormais dans leur camp. Mais d'autres options se profilent", a reconnu Ray Conner en amont du salon, cité par le Wall Street Journal.

Le "vendeur en chef" des avions commerciaux de Boeing a laissé échapper quelques pistes : d'autres Etats américains (et notamment le site de Charleston, en Caroline du Sud, construit pour produire le 787 Dreamliner), le Japon ou encore le Golfe Persique

Du "site-dropping" qui tombe à point nommé à Dubaï, où les trois compagnies aériennes "locales" Emirates, Etihad et Qatar Airways se sont positionnées comme clientes de lancement du 777X avec, à elles trois, 225 commandes fermes représentant près de 87 milliards de dollars au prix catalogue.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte