Des équipements dédiés à la chimie du végétal émergent à l’Achema

Article paru dans Formule Verte n°22, juillet 2015

Du 15 au 19 juin derniers s’est tenu à Francfort le grand rendez-vous du process chimique et pharmaceutique. Le salon a accueilli plus de 166 000 participants au cours de ces cinq jours autour des 3 813 exposants et des conférences techniques.

achema@DECHEMA : Jean-Luc Valentin_hallenansicht_mechanische_verfahren_001

Cet événement, organisé tous les trois ans, a cette année été le témoin de l’émergence d’une offre d’équipements dédiés aux procédés de chimie du végétal. Et d’abord, à travers des sociétés françaises présentes sur le salon pour faire connaître leur savoir-faire. À l’exemple du pôle de compétitivité Axelera, spécialisé sur les thématiques de chimie et environnement. Pour la deuxième fois, des entreprises de l’organisation ont bénéficié d’un stand commun pour attirer des investisseurs dans la région Rhône-Alpes. Parmi les sociétés, on compte les PME Processium, Inevo et Teclis. D’autres sociétés françaises étaient également présentes de manière indépendante. C’était le cas d’Etia. Basée à Compiègne (Oise), la société exposait Biogreen, sa plateforme de conversion thermochimique de la biomasse. Développée et brevetée par Etia, cette solution effectue des opérations de torréfaction, pyrolyse et gazéification.

Dans un autre domaine, la société française Pierre Guérin présentait ses activités de conception et fabrication de fermenteurs et de bioréacteurs. « Sur nos deux sites de production situés dans l’Ouest de la France, nous associons notre savoir-faire dans le domaine des cuves et réacteurs à notre expertise des procédés sciences de la vie pour offrir une gamme complète de solutions aux industries des biotechnologies » indique Doru Felezeu, directeur marketing et business development de Pierre Guérin. La société a ainsi acquis une expertise pour un grand nombre d’applications incluant celles issues des biotechnologies vertes (cultures cellulaires végétales, ingrédients naturels, micro-algues).

Et les solutions pour les procédés de chimie du végétal étaient également présentées par des acteurs étrangers. Le groupe suédois spécialisé dans les échangeurs de chaleur, Alfa Laval, a ainsi présenté une « nouvelle génération d’échangeurs de chaleur à plaques et joints », selon Karin Öhgren Gredergård, responsable du marché biocarburants, sciences de la vie et ressources renouvelables d’Alfa Laval.

Gérer les fluides fibreux, un défi relevé par Alfa Laval

Elle rappelle les défis de l’industrie de la chimie biosourcée, et notamment l’importance de « gérer des fluides fibreux ». Alfa Laval complète sa gamme d’échangeurs de chaleur WideGap avec le WideGap100. Ces échangeurs à canaux larges combinent ainsi une résistance élevée à l’encrassement et au colmatage avec l’efficacité maximum de transfert de chaleur et une taille compacte, souligne le fabricant. Ils présentent un système breveté d’écoulement à contre-courant. Avec un port de 100 mm de diamètre, le modèle WideGap100 est indiqué pour les installations pilotes notamment. De son côté, la société américaine Finesse exposait sa technologie de bioréacteur. « Nous avons choisi de commercialiser des systèmes à usage unique, en réponse aux exigences de nos clients », confie Dirk Tillich, directeur des ventes en Europe de Finesse. De conception modulaire, elle offre la flexibilité et l’intelligence nécessaires pour optimiser le procédé, au niveau du laboratoire et en unité de production. Enfin, l’Allemand Linde a dévoilé sa technologie Carbo-V, un procédé de gazéification de la biomasse. Ne nécessitant pas de prétraitement chimique de la biomasse, il permet de synthétiser des gaz tels que CO, CO2 , H2 , CH4 ou encore N2 .

L’édition 2015 de l’Achema marque donc l’essor des solutions pour les procédés de chimie à partir de matières premières issues du végétal. Et signe que les organisateurs du salon constatent également l’émergence de ce domaine dans les équipements, ils ont annoncé l’organisation de BiobasedWorld, les 15 et 16 février 2017 à Cologne. Cet événement avec pour thème les biotechnologies industrielles accueillera les solutions de procédés pour les bioraffineries, les biopolymères, les biogaz, les lubrifiants biosourcés, les technologies des algues… Depuis quelques années, les équipements pour la chimie du végétal restaient souvent des adaptations de gammes existantes. Ils prennent aujourd’hui une nouvelle dimension avec des gammes dédiées.

A Francfort, Aurélie Dureuil et Dinhill On

Sujets associés

NEWSLETTER Bioéconomie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

02 - BOHAIN EN VERMANDOIS

Travaux de réhabilitation d'un local commercial-.

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS